Aller à…

Le 7e Matchsur Google+RSS Feed

Le talent de KK est indéniable


k

Par Daniel Vanier

Le centre des Canadiens de Montréal, Jesperi Kotkaniemi, a connu comme bien des joueurs avant lui, une 2e saison difficile dans la Ligue Nationale de Hockey.

Lui qui avait connu une véritable lune de miel lors de sa première saison dans la LNH et avait fait changer d’idée bien des gens qui critiquaient sa sélection avec le 3e choix en 2018 a reçu énormément de critiques alors qu’il était aux prises avec ce que plusieurs appellent la guigne de la 2e année. Rapidement, les critiques sur sa sélection sont aussi revenus d’actualité. Les partisans du Canadien de Montréal ont l’humeur souvent changeante et la mémoire très courte. Jesperi Kotkaniemi qui était devenu un des favoris de la foule se retrouvait maintenant parmi les mal-aimés après seulement 36 matchs à sa 2e saison avec le Tricolore.

KK est encore très jeune

On semble parfois oublier que Jesperi Kotakaniemi est pourtant encore très jeune. KK célèbrait ses 20 ans le 6 juillet dernier:

Il a donc encore beaucoup de temps pour se développer. Déjà, il nous a démontré de belles choses et de plus, il démontre qu’il a la volonté de s’améliorer et ne lésine pas sur les efforts pour le faire. Il travaille sans relâche pendant les entraînements et lors de la saison morte pour améliorer ses lacunes. Voici de belles qualités chez un jeune joueur non ? Pourtant, plusieurs persistent à dénigrer ce choix du Canadien.

Il est déjà qualifié de flop

Bien qu’il ne soit même pas encore majeur aux États-Unis, certains supposés partisans et certains commentateurs de hockey se montrent tout de même déjà intransigeants avec le jeune finlandais et le qualifient déjà de grossière erreur au repêchage de la part du Canadien de Montréal.
C’est le cas entre autres de Normand Flynn qui dit que le CH a fait une erreur.Cependant, Flynn n’en est pas à sa première déclaration discutable. Mathias Brunet de La Presse rappelle qu’il désirait échanger Cole Caufield contre Kyle Palmieri. Palmieri est un bon joueur mais il est âgé de 29 ans et cette transaction aurait risqué de devenir un cauchemar pour le Tricolore d’ici quelques années :


Revenons cependant au sujet du texte qui est Jesperi Kotkaniemi. C’est incroyable que certains partisans perdent déjà espoir dans son cas. Pour le journaliste Mathias Brunet du journal La Presse , il n’y a qu’a Montréal qu’on voit ça :

Brunet rappelle aussi que Kotkaniemi est plus jeune que Romanov

Un ancien analyste au développement des joueurs des Maple Leafs de Toronto encense Kotkaniemi

Pendant deux ans, le Québécois Jack Han agissait à titre d’analyste du développement des joueurs avec les Maple Leafs de Toronto avant d’être muté à un poste d’entraîneur adjoint avec les Marlies. Le 28 mai dernier, Han avait donné une entrevue très intéressante à Nicolas Cloutier du Journal de Montréal, dans cet entretien, Han se montrait très dur avec les responsables du développement des joueurs chez le Canadien. Ryan Poehling par exemple risque de ne jamais devenir mieux qu’un joueur de 4e trio, car  «Le Canadien n’est pas capable d’identifier les embûches» selon Jack Han. Ce dernier est toutefois beaucoup plus optimiste à l’égard de Jesperi Kotkaniemi, qui avait amassé 13 points, dont 12 mentions d’aide, en 13 matchs avec le Rocket de Laval en fin de saison.
Voici ce que dit l’ancien analyste au développement des joueurs des Maple Leafs de Toronto au sujet de Jesperi Kotkaniemi :

«Très bon joueur. Il a tous les atouts pour réussir. Contrairement à Poehling, même en mouvement, il est capable de faire des jeux très précis. Il a vraiment un sens du jeu extraordinaire. C’est un fin passeur.»

Kotkaniemi possède aussi un très bon tir

Ce point sur l’excellence des passes du numéro 15 du CH revient très souvent. La grande majorité des observateurs ne peuvent que constater qu’il est tout un fabricant de jeux. Toutefois, Patrick Tallon rappelle que Kotkaniemi possède aussi un tir puissant et surtout, très précis :

KK a mieux fait que Jack Hugues et Kaapo Kakko avec moins de temps de jeu

Jesperi Kotkaniemi démontre présentement une meilleure production que 2 autres joueurs qui pourtant, s’annonçaient très prometteurs en Jack Hughes des Devils et Kaapo Kakko des Rangers. Après leur première saison dans la LNH, ils avaient respectivement accumulé 21 et 23 points alors que Kotkaniemi en avait obtenu 34. Aussi, c’est le joueur du Canadien qui a  obtenu le moins de temps de glace parmi ces 3 espoirs:

KK 34 points 13:44 de moyenne de temps de jeu
Hugues 21 points 15:52 de moyenne de temps de jeu
Kakko 23 points 14:17 de moyenne de temps de jeu

Attention, on ne dit pas ici que ces statistiques démontrent que Jesperi Kotkaniemi deviendra assurément un meilleur joueur de hockey que Jack Hugues ou Kaapo Kakko. Ce point apporté ici est juste pour démontrer qu’il est normal que des joueurs talentueux éprouvent des difficultés à leurs débuts dans la LNH et qu’il faut être encore un peu patient avec KK. C’est encore un kid, mais il possède un potentiel énorme.

Il connait de très bonnes séries

Kotkaniemi fut franchement impressionnant au cours de la série qualificative contre les Penguins. Il fut, match après match, un de meilleurs joueurs du Tricolore.

C’est lui qui a marqué le premier but de la série pour les Canadiens. D’accord, ce ne fut pas un très beau but puisque la rondelle a dévié sur lui. Toutefois, il n’a pas peur de foncer au filet et c’est ce qui lui permet d’obtenir de bonnes chances de marquer. Son 2e but lors du 2e match de la série était toutefois quelque chose. Il avait inscrit son deuxième but en autant de matchs en soulevant le disque libre dans un angle très restreint derrière Matt Murray. Cela prend du talent pour réussir un tel jeu et Kotkaniemi l’a fait avec une facilité déconcertante.

Revoici ce but :

Un joueur maintenant plus physique

Lors du 3e match KK n’a pas marqué, mais a continué d’être dominant. Il avait donc une fiche de 2 buts, un différentiel de +4 et il avait administré 11 mises en échec après 3 parties. On parlait alors de renaissance à propos du finlandais
qui continuait à être un des meilleurs joueurs de l’équipe en compagnie de Nick Suzuki.

Lors du 4e et dernier match, le joueur de centre de 6 pieds et deux pouces et 198 livres a continué de bien utiliser son physique. Il a donné 7 mises en échec et effectué une multitude de beaux jeux. Ce jeu plus robuste est définitivement une belle nouveauté qui lui permet maintenant d’ajouter une corde à son arc.
Voici d’ailleurs une très bonne publication de la page humoristique Canadiens Memes…C’est une blague évidemment, mais cela représente très bien l’évolution de Jesperi Kotkaniemi en moins d’un an :

l

Les fameuses comparaisons avec Brady Tkachuk

Si certains partisans montréalais critiquent autant la sélection de Jesperi Kotkaniemi avec le 3e choix au total en 2018, c’est que les Sénateurs d’Ottawa ont immédiatement repêché Brady Tkachuk ensuite. Tkachuk est un excellent joueur de hockey. C’est ce qu’on appelle un «Power Forward». Le genre de joueur qui est capable d’administrer de solides mises en échec tout en marquant aussi une vingtaine de buts. Brady Tkachuk possède aussi un côté peste qui lui permet de déconcentrer facilement ses adversaires. C’est le type de gars qu’on déteste lorsqu’il évolue pour une formation adverse, mais qu’on adore lorsqu’il joue pour notre équipe.

Donc oui, Brady Tkachuk est un bon joueur. Cependant le potentiel du finlandais est beaucoup plus élevé. Rappelons aussi que Kotkaniemi a presque un an pus jeune que Tkachuk. Ce dernier a obtenu un total 89 points en 142 matchs jusqu’ici. C’est 47 de plus que Kotkaniemi qui a toutefois disputé 27 matchs de moins. Quoi qu’il en soit, de la façon que Kotkaniemi joue en ce moment indique que l’écart de points risque fort de diminuer lors des prochaines saisons.L’auteur de ces lignes avait placé Jesperi Kotkaniemi avant Brady Tkachuk pour le repêchage de 2018, et il continue de penser que le choix effectué par les Canadiens est le bon.

En ce moment, les attaquants Brady Tkachuk et Filip Zadina semblent en avance sur lui, mais le temps risque d’arranger les choses. Le CH aurait aussi pu sélectionner l’excellent défenseur Quinn Hughes des Canucks de Vancouver avec ce choix, mais avouons-le, personne ne croyait que ce dernier ne se développerait aussi rapidement et surtout, personne n’aurait probablement sélectionné l’arrière avec le 3e choix au total.

Tout ceci pour dire que les partisans du Canadien doivent demeurer encore patients. La formation montréalaise possède un véritable joyau entre les mains en Jesperi Kotkaniemi. Il possède un talent indéniable. Laissons-le seulement se développer.

Crédit photo : Habs Eyes On The Prize

À lire aussi sur le 7e match:

RJ Barrett sera une véritable vedette au sein du circuit Silver et deviendra probablement le meilleur joueur canadien à enfiler un chandail de la NBA à ce jour :

RJ Barrett: le prototype canadien de Michael Jordan


Le CH effectue une belle remontée et remporte une 2e victoire :

Le Canadien pousse les Penguins au bord du gouffre

La mauvaise réputation de Carey Price en séries éliminatoires est injuste. Voici une analyse qui vient le prouver :

Carey Price n’a pas aussi mal fait en séries éliminatoires que certains tentent de le laisser croire

Mots clés: , , , , , , ,