Aller à…

Le 7e Matchsur Google+RSS Feed

Les pour et les contre pour le Canadien de Montréal de prendre part aux séries éliminatoires de 2020



Par Daniel Vanier

Les partisans du Canadien de Montréalont assisté à un petit miracle en voyant leur équipe qui n’a obtenu que 19 gains en temps régulier lors de la dernière saison et qui était positionnée au 24e rang de la LNH,pouvoir prendre part aux séries éliminatoires.

Cependant, ce petit miracle ne vient pas avec seulement du positif. Il y a quelques éléments négatifs qui l’accompagnent. Tellement, que plusieurs intervenants de la Planète Hockey qualifient cette participation aux séries éliminatoires de véritable «cadeau empoisonné».

Regardons la situation de plus près.

Les points positifs

Débutons par les points positifs. Après tout , un peu de positif dans ces temps de pandémie fait du bien.

La fièvre des séries

Il reste encore des détails à finaliser, mais le hockey semble bien sur le point de reprendre. Vous pouvez lire les détails sur lesquels doivent s’entendre les 31 équipes de la LNH ici :

La LNH reprend l’action : les points à clarifier

Avec ce retour du hockey présentement assuré à 99 %, les partisans du Canadien vont pouvoir goûter à du hockey de séries éliminatoires. Cela n’est pas arrivé depuis la saison 2016-2017. C’est un élément positif qui va raviver la flamme de certains partisans pour le Tricolore qui sont avant tout des partisans de l’équipe plutôt que des partisans de hockey. La plupart ne suivent plus le hockey une fois leur équipe favorite éliminée.

Une expérience bénéfique pour les jeunes

Peu importe la durée du parcours en séries éliminatoires du Canadien de Montréal, cela sera une bonne expérience pour les jeunes joueurs. Des jeunes tels que Victor Mete, Nick Suzuki, Ryan Poehling et possiblement Cayden Primeau ( comme gardien auxiliaire toutefois) Cale Fleury et Noah Juulsen pourront ainsi revêtir l’uniforme tricolore pour une première fois en séries éliminatoires. Parions qu’ils apprécieront ainsi l’expérience et voudront le répéter lors des saisons suivantes. Cela leur apportera une expérience sans prix et va contribuer à faire revenir une tradition gagnante au sein de la formation montréalaise.

Un grand moment pour certains vétérans

Certains vétérans en seront aussi à leur première participation en séries éliminatoires en carrière. Ce sera entre autres le cas de Max Domi chez le Canadien. Parions que le numéro 13 va être affamé et va manger les bandes tellement il attend ce moment depuis longtemps. D’autres joueurs tels Jeff Petry, Tomas Tatar, Jordan Weal et Paul Byron n’ont pas eu la chance de pouvoir vivre ce sentiment intense tellement souvent depuis leur début de carrière et voudront ainsi vivre ce moment le plus longtemps possible.

Des joueurs reposés

Le Canadien aura , comme toutes les équipes,bénéficié d’un long repos forcé. Cela va lui permettre de compter sur des joueurs reposés, dont un certain Carey Price. Shea Weber aussi a sûrement bénéficié de ce long repos pour reposer plusieurs blessures.

Le Canadien pourrait possiblement conserver son 8e choix

Si jamais le parcours du CH est de courte durée et qu’il subit une élimination en première ronde contre les Penguins de Pittsburgh dans ce qui sera possiblement une série« 2 de 3», l’équipe conservera son 24e rang au classement et pourra ainsi repêcher au 8e rang.

En séries tout peut arriver

On avoue que le Canadien de Montréal n’a pas l’équipe sur papier pour remporter la Coupe Stanley. Cependant un vieux dicton du hockey dit «qu’une fois en séries tout peut arriver». Le Canadien a donc une chance(aussi faible soit-elle) de remporter la Coupe, alors que c’était une chose inexistante avec 16 équipes participant aux séries.

Les points négatifs

Pas de loterie Lafrenière
La LNH envisageait de changer les règles du repêchage et faire en sorte qu’une équipe ne pourrait pas grimper de plus de 4 rangs. vous pouviez lire les détails ICI
Cela faisait déjà en sorte que le CH ne puisse par repêcher plus haut que le 4e rang et ne pouvait ainsi pouvoir espérer mettre la main sur le plus que prometteur Alexis Laferenière.

Toutefois, cela n’avait pas été encore officialisé. Une participation aux séries éliminatoires vient cependant d’éliminer totalement cette chance.

Le CH pourrait reculer de beaucoup au repêchage

En plus d’oublier toutes chances de participation à la loterie, le CH risque aussi de reculer beaucoup au repêchage s’il cause des surprises. Advenant que le CH remporte la première série contre les Penguins, le Tricolore passera alors du rang 8 à 16 pour le repêchage. Ce n’est toutefois pas encore certain, car la LNH envisage ausi de tenir le repêchage en juin, avant les séries éliminatoires, avec le classement actuel.

Le CH a perdu des joueurs utiles

Comme le Tricolore n’avait presque pas de chance de prendre part aux séries éliminatoires vers la fin de la saison, Marc Bergevin s’est débarassés de quelques joueurs. Malheureusement pour lui,il ne pouvait prévoir la pandémie de la COVID-19. Bien qu’il a effectué de bonnes transaction qui lui a permis de garnir encore mieux sa banque de choix au repêchage, il faut avouer que le Tricolore serait une meileure équipe aujurd’hui, ou du moins aurait plus de profondeur, avec Ilya Kovalchuk, Nate thompson, Nick Cousins et Marco Scandella dans la formation.

Au final, comme on peut le constater, il y a tout de même plus de bon que de mauvais pour le Canadien de prendre part à ces séries éliminatoires. Bien entendu, il n’y a pas de solution parfaite et peu importe la décision finale, plusieurs critiqueront. Toutefois une bonne nouvelle demeure: Il y aura du hockey de séries éliminatoires de 2020 et non des reprises de vieilles séries sur nos écrans bientôt !

Crédit photo : La Presse

À lire aussi sur le 7e Match

Les USA ouvrent leur frontière aux athlètes :

Les États-Unis accordent des exemptions aux athlètes professionnels pour traverser leur frontière


Un nouveau contrat pour Yanick veilleux avec le Rocket:

Le Rocket accorde un contrat à Yannick Veilleux


un beau geste de la part du Lightning:

Si vous l’avez raté : le Lightning de Tampa Bay offre la chance à un amateur de gagner un poste au sein de l’équipe

Mots clés: , , ,