Aller à…

Le 7e Matchsur Google+RSS Feed

Les Sabres congédient leur directeur général



Par Daniel Vanier

Ça continue de bouger dans la Ligue Nationale de Hockey. Les Sabres de Buffalo viennent de prendre une importante décision en congédiant leur directeur général, Jason Botterill.

Les Sabres ont remplacé Botterill par Kevyn Adams qui était auparavant le vice-président sénior aux administrations des affaires de l’équipe :

La formation de Buffalo a annoncé la nouvelle sur leur compte Twitter :

Notons qu’en plus de Botterill, les Sabres ont aussi congédié ses assistants Randy Sexton et Steve Greeley.

Les changements sont fréquents à Buffalo

Les Sabres de Buffalo ne sont pas des partisans de la stabilité. Ils ont effectué de nombreux changements aux postes de direction de l’équipe. Depuis 2013, Kevyn Adams devient le 4e DG, alors que Ralph Krueger est de son côté, le 5e entraîneur-chef. Cela doit être un peu difficile pour les joueurs de s’adapter :

Une bonne nouvelle pour les fans des Sabres ?

Selon Marc-Olivier Beaudoin , le congédiement de Jason Botterill est une bonne nouvelle pour les partisans des Sabres . Il qualifie le travail de ce dernier d’horrible :

Un dossier moyen pour Botterill

Les Sabres avaient une fiche de 30-31-8 en 69 parties en 2019-20. L’équipe est arrivée au 13e de l’Association, une place derrière la dernière position pour atteindre le tournoi éliminatoire.

Certaines de ses décisions ont mal tourné. Les Sabres se sont entre autressi retrouvés avec une surabondance de défenseurs l’an dernier, ce qui a conduit Zach Bogosian à refuser de se présenter dans les ligues mineures.

Botterill a accordé un mirobolant contrat à l’attaquant Jeff Skinner. Ce dernier n’a pas réussi à s’imposer sur le deuxième trio avec une production de 14 buts et 23 points après avoir signé un contrat de huit ans et 72 millions de dollars.

Botterill a reçu ses plus fortes de critiques pour avoir obtenu très peu des Blues de Saint-Louis en retour de l’excellent centre Ryan O’Reilly en juillet 2018. Les Sabres avaient envoyé O’Reilly aux Blues obtenant en retour Tage Thompson, Patrik Berglund, Vladimir Sobotka, un choix de première ronde en 2019 qui est devenu Ryan Johnson, ainsi qu’un choix de 2e ronde en 2021.
Aucun des joueurs obtenus dans la transaction n’a eu un impact sur l’équipe. Patrik Berglund n’est déjà plus un membre des Sabres. Il a quitté l’équipe après quelques mois et son contrat a été déchiré.

Il faut cependant dire que Botterill avait hérité d’une équipe décousue montée par son prédécesseur Tim Murray. La relève dans les ligues mineures manquait de profondeur.

Le communiqué du propriétaire des Sabres

Jason Botterill occupait son poste depuis trois ans. Ce renvoi survient trois semaines après un vote de confiance du propriétaire Kim Pegula qui avait pourtant mentionné ceci au sujet de son DG: « Il est notre DG, avait dit Pegula. Notre plan est de continuer avec lui. »

Voici maintenant ce que Kim Pegula a mentionné. via un communiqué, au sujet du congédiement de Botterill :

« Ce matin, nous avons informé Jason Botterill qu’il n’était plus le directeur général des Sabres. Cette décision a été prise après de nombreuses discussions franches avec Jason lors d’un examen complet de nos activités de hockey. Nous avons reconnu que nous avons des différences philosophiques quant à la meilleure façon de nous mettre en position de concourir pour une coupe Stanley. Nous avons donc décidé de faire ce changement.Nos partisans méritent mieux et nous avons tous la tâche de nous améliorer et de présenter une équipe consistante qui peut aspirer à mieux dans les prochaines saisons. »

L’avenir dira si cette décision est la bonne pour les Sabres de Buffalo.

Crédit photo : Associated Press

À lire aussi sur le 7e Match

Le défenseur étoile nous a fait vivre un des moments les plus émotifs dans l’histoire de la LNH :

Le grand moment de Raymond Bourque

Bien qu’il fut surtout connu pour avoir joué avec les Yankees, Graig Nettles aura inscrit son nom dans le livre des records des Expos :

Graig Nettles aura marqué les Expos de Montréal

Voici un re-draft du repêchage de 2015 qui fut sans aucun doute le meilleur depuis une décennie:

Et si le repêchage de 2015 de la LNH était à refaire?

Mots clés: , , ,