Aller à…

Le 7e Matchsur Google+RSS Feed

Souvenirs du CH : Les prouesses de Michael Cammalleri en séries éliminatoires


k

Par Daniel Vanier

Bienvenue dans cette nouvelle chronique du 7e match appelée «Souvenirs du CH». Dans cette série de textes, nous revivrons certains moments marquants de l’histoire du Canadien de Montréal, mais aussi des anecdotes ou des moments touchants ou loufoques qui se sont produits au cours de l’histoire de la prestigieuse équipe montréalaise, que ce soit en saison régulière ou en séries éliminatoires.

Comme ce sera bientôt le début des séries éliminatoires dans la LNH et que le Canadien (par miracle, avouons-le !) va y participer, nous avons eu envie de nous remémorer un de ses bons parcours qu’a eu le Tricolore au cours des 10 dernières années, soit les séries de 2010.

Halak fut sans contredit le héros de ces séries.Ses performances contre les Capitals et les Penguins ont définitivement marqué la mémoire des partisans du Canadien. Faisons un petit retour en arrière.

2010 : L’année de Jaroslav Halak

Les Canadiens étaient loin d’être les favoris en première ronde. Après avoir remporté le premier match de la série en prolongation,contre les Capitals de Washington, champions de la Conférence de l’Est le Tricolore s’effondre,en perdant les trois matchs suivants contre la bande d’Alex Ovechkin. Alors que tous croyaient que le parcours du CH allait se terminer, l’impensable s’est produit grâce à des performances extraordinaires de Jaroslav Halak devant le filet. Les Canadiens forcent donc la présentation d’un septième match et ultime match à Washington et Dominic Moore va inscrire le but gagnant dans un gain de 2 à 1, permettant au Tricolore d’effacer un déficit de 3 à 1 dans une série pour la deuxième fois de son histoire.

Il ne faut pas oublier Mike Cammalleri

Cependant, ils peuvent aussi remercier Michael Cammalleri pour ce beau parcours. L’ancien numéro 13 du CH avait connu lui aussi de fortes séries éliminatoires. Contre les Penguins il inscrit le filet vainqueur, son septième but de la série, pour égaler une marque d’équipe. Pour la première fois depuis 1993, les Canadiens participent donc à la finale de conférence.Michael Cammalleri demeurera le meilleur marqueur des séries éliminatoires, avec 13 buts, devenant le premier joueur des Canadiens à réussir l’exploit depuis Jacques Lemaire en 1979.

Voici une vidéo de ses buts lors des séries éliminatoires de 2010 contre les Capitals et les Penguins :

Après la fin de la saison 2010-11, le Canadien se retrouve en séries éliminatoires contre les Bruins de Boston. Michael Cammalleri a de nouveau tiré son épingle du jeu en obtenant 10 points en sept rencontres. Cependant, malgré une belle opposition et une solide performance de Carey Price devant le filet, le Canadien ne refera pas de miracle cette fois-ci et est éliminé en première ronde.

Une relation qui s’est mal terminée avec le CH

Micheal Cammalleri avait été obtenu sur le marché des joueurs autonomes le 1er juillet 2009. il a bien fait dès sa première saison avec le Tricolore. Cependant, au début de février 2010, Cammalleri subit une blessure à un genou qui va lui faire manquer six semaines d’activité. Finalement, Cammalleri récolte 50 points en 67 parties à la fin de sa saison et de superbes séries éliminatoires. La saison suivante, le numéro 13 va récolter 19 buts et 28 passes pour 47 points en 67 matchs.

À sa 3e saison à Montréal, Cammalleri a une pauvre fiche de 9 buts et 13 passes en 38 parties. Il est visiblement malheureux et frustré. Lors d’un match au mois de janvier 2012, alors que le Canadien perd 3-0 contre les Blues de Saint-Louis, Cammalleri fait parler de lui en disant que l’équipe a une attitude de perdants. Ce sera trop pour le directeur général du Canadien de l’époque,pierre Gauthier qui décide de l’échanger, mais d’une façon pas très professionnelle.Le 12 janvier 2012, Cammalleri est retiré de la formation montréalaise à la fin de la deuxième période, lors d’un match contre les Bruins de Boston pour apprendre qu’il a été échangé aux Flames de Calgary le 12 janvier 2012 en compagnie du gardien Karri Ramo et d’un choix de 5e ronde en 2012 en retour des attaquants Rene Bourque, Patrick Holland et d’un choix de 2e ronde en 2013.

C’est dommage que cela se soit terminé ainsi entre Michael Cammalleri et le Canadien. Toutefois, les partisans de cette équipe vont toujours se souvenirs de ses beaux buts en séries éliminatoires et Michael Cammalleri aura profité de son passage avec l’organisation montréalaise pour inscrire son nom dans le grand livre de l’histoire de l’équipe.

Crédit photo : NHL.com et The Hockey Writers

À lire aussi sur le 7e Match

Mauvaise nouvelle pour la MLS:

Le Nashville SC exclu du tournoi MLS is Back


Nick Suzuki continue d’impressionner:

Nick Suzuki n’a pas perdu la touche !

Cela est très inquiétant pour tous les sports professionnels:

La Chine annule tous ses événements sportifs en 2020

Mots clés: , , , , , ,