Aller à…

Le 7e Matchsur Google+RSS Feed

John Tortorella est toujours aussi coloré et direct !



Par Daniel Vanier

L’entraîneur des Blue Jackets de Columbus, John Tortorella, est reconnu pour ne pas avoir la langue dans sa poche.

Il est direct et dit ce qu’il pense, même si ce n’est pas toujours
«politiquement correct». Cela donne donc souvent lieu à des commentaires savoureux qui font la joie des journalistes et des amateurs de hockey.

La loi des 5 secondes de Torto

John Tortorella n’est pas reconnu pour être le plus patient.Il vient d’en faire une nouvelle preuve lors de son point de presse du 13 juillet dernier. L’entraîneur maintenant âgé de 62 ans a en effet inventé une nouvelle «loi des 5 secondes». Cette nouvelle règle n’a toutefois rien à voir avec celle en rapport avec la nourriture qui dit qu’un aliment qui tombe au sol ne sera pas contaminé par des bactéries s’il est ramassé en moins de cinq secondes. C’est plutôt la règle des 5 secondes concernant…les journalistes !Tortorella a fait clairement comprendre à ceux-ci qu’il n’a pas l’intention d’être patient avec eux…Ils sont mieux de poser leurs questions…Rapidement :

Pour traduire les propos du journaliste Brian Hedger, il dit que Tortorella aurait alloué 5 secondes à un journaliste qui ne semblait pas pressé de se lever pour s’adresser à lui.

Le coach des Blue Jackets aurait dit avec sa hargne qu’on lui connaît :

« Si vous ne vous approchez pas pour demander une question d’ici cinq secondes, nous en aurons terminé. »

Un sens de l’humour qui cache une part de vérité ?

Torto a aussi eu une bonne réplique au cours de ce point de presse. lorsqu’un journaliste lui a dit «C’est bon de te revoir», le coloré entraîneur a répondu du tact au tact«C’est bon de se revoir….avec une distance»  :

On dit souvent que derrière une blague il y a un fond de vérité camouflé .On peut se douter que c’est le cas cette fois-ci avec la blague de Tortorella. Il n’est pas un grand admirateur des journalistes et il ne s’en est jamais vraiment caché.

On dira ce qu’on voudra de John Tortorella, mais une chose qu’on ne peut pas lui enlever est qu’il a le sens du spectacle. On ne s’ennuie pas avec lui !

Crédit photo : Russian Machine Never Break

À lire aussi sur le 7e Match

L’ailier du CH est devenu un des favoris des partisans et adore Montréa.Cela paraît dans sa production !

Tomas Tatar a connu ses meilleures saisons avec les Canadiens de Montréal

La LNH tente de trouver des façons pour mettre de l’ambiance :

Voici le résumé et les faits saillant d’un autre Grand Prix hauts en couleurs:

F1:Lewis Hamilton gagnant au Grand Prix de Styrie

Mots clés: , ,