Aller à…

Le 7e Matchsur Google+RSS Feed

Les Coyotes n’ont pas du tout les moyens de conserver Taylor Hall en ce moment



Par Daniel Vanier

Taylor Hall écoule présentement la dernière année de son contrat.On s’entend que s’il décide de tester le marché, il sera donc un joueur très convoité.

Les Coyotes ont fait l’acquisition du talentueux ailier gauche le 16 décembre 2019 des Devils New Jersey, en compagnie de Blake Speers.Ils ont envoyé en retour Nick Merkley, Nate Schnarr, Kevin Bahl, un choix de première ronde en 2020 ainsi qu’un choix conditionnel de 3e ronde en 2021.
C’est donc normal qu’après avoir sacrifié autant d’avenir pour l’obtenir, les Coyotes aimeraient bien pouvoir compter sur lui dans le futur.

Ce n’est pas le directeur général qui négocie

Il semble que Hall négocie directement avec les grands patron. Les négociations ont été engagées, mais pas entre Hall et John Chayka, le directeur général de la formation de l’Arizona. C’est plutôt le nouveau Président et CEO de l’équipe Xavier Gutierrez qui serait à la tête des discussions de contrat avec Hall selon Craig Custance. :

Effectivement, les résaux sociaux ont parlé plus tôt cette semaine, d’un premier souper qui a eu lieu entre le propriétaire des Coyotes Alex Meruelo, son fils Alex Jr , le co-propriétaire Xavier Gutierrez et Taylor Hall:


Son agent n’a pas voulu commenter ce fameux souper si ce n’est pour dire que le plan de son client demeure le même, soit attendre à la fin de la saison avant de discuter d’un prochain contrat :

Les Coyotes n’ont pas les moyens en ce moment

Il semble donc que les Coyotes ont bel et bien débuté l’opération charme avec Taylor Hall. C’est normal de vouloir conserver un joueur aussi talentueux au sein de sa formation. Cependant, pour ce faire les Coyotes vont devoir effectuer certains mouvements de personnel.
Voici la masse salariale des Coyotes présentement :

Comme on peut le constater, ils n’ont donc plus d’espace en ce moment sur leur masse salariale et ils ont plusieurs contrats à renégocier outre le cas de Taylor Hall.

3 agents libres et 2 agents libres avec restriction chez les attaquants des Coyotes.

Le DG des Coyotes, John Chayka aura un beau petit casse-tête à résoudre. Outre Taylor Hall, il y a deux autres attaquants de sa formation qui deviennent agents libres après la conclusion de la saison. Il s’agit des joueurs de centre Carl Soderberg et Brad Richardson. De plus, ce sont les 2 compagnons de Richardson sur le 4e trio de l’Arizona, Vinny Hinostroza et Christian Fischer qui deviennent agents libres avec restriction.

Voici la situation du côté de l’attaque chez les Coyotes :

Une solution qui semble simple mais…

En regardant l’attaque des Coyotes, certains diront que la solution est pourtant simple. Il suffit de ne pas renouveler le contrat de Carl Soderberg. Le suédois n’a pas si mal fait en obtenant 17 buts et 18 passes pour 35 points avec la troupe dirigée par Rick Tocchet. Soderberg gagnait 4 750 000$ la saison dernière. Il pourrait possiblement accepter un peu moins, mais il serait surprenant qu’il signe un contrat lui rapportant moins que 3 500 000$. Donc, il est en effet fort possible que John Chayka décide de ne pas renouveler son contrat.

Toutefois, même si les Coyotes décident de le laisser aller et décident d’utiliser le 4 750 000$ pour ainsi signer Taylor Hall et l’ ajouter aux 3 000 000$ que gagne déjà le premier choix au total de l’encan 2010 pour le convaincre de demeurer en Arizona, cela risque d’être insuffisant. On aurait ainsi une somme de 7 500 000$, alors que les rumeurs rapportent que le nouveau numéro 91 des Yotes recherche un contrat lui rapportant les 10 000 000 $. Cela sera donc insuffisant et Chayka n’aurait plus de ressources monétaires pour payer les Brad Richardson, Vinny Hinostroza et Christian Fischer.Il faudra donc trouver d’autres solutions.

Michael Grabner, Derek Stepan et Christian Dvorak

Une de ces solutions serait de tenter de se départir de l’ailier Michael Grabner. L’ailier droit gagne un salaire de $3,350,000 et sa production ne cesse de baisser depuis quelques années. Il a toutefois été victime de blessures, mais tout de même, cela n’explique pas tout. Le rapide patineur est maintenant âgé de 32 ans et il a visiblement déjà connu ses meilleures années.

Derek Stepan pourrait aussi être un bon candidat à sacrifier.Cependant, cela ne sera pas une chose aisée non plus. Le joueur de centre de 30 ans n’a compté que 10 buts et ajouté 18 passes pour seulement 28 points en 70 parties. Comme il gagne un salaire de 6 500 000$, cela revient très cher du point.Stepan a connu sa meilleure saison en 2013-14 alors qu’il avait obtenu 57 points avec les Rangers. Il a ensuite ajouter 4 autres saisons de plus de 50 points, mais depuis 2 ans, sa production est en chute libre.Les équipes ne se bousculeront pas aux portes pour faire son acquisition.
Comme la valeur marchande de Grabner et de Stepan n’est pas très haute, Chayka va peut-être devoir sacrifier un élément plus important. Certains observateurs croient qu’il pourrait alors s’agir du joueur de centre Christian Dvorak. Pour notre part, nous ne croyons pas que ce serait une bonne idée. Âgé de 24 ans, le natif de Palos Heights en Illinois a obtenu sa meilleure saison avec 18 buts et 20 passes pour 38 points en 70 parties jouées. Dvorak est aussi un gentilhomme, il n’a obtenu que 12 minutes de pénalité dans ce laps de temps. Il gagne un salaire de 4 450 000 $. Les Coyotes l’ont sélectionné en 22e ronde ( #58 au total) en 2014. Dvorak semble voué à un bel avenir et déjà il semblait y avoir une belle chimie entre lui et Taylor Hall la saison dernière. Se départir de ses services ne serait donc pas la meilleure chose à faire. Les Coyotes vont donc vraisemblablement plutôt vouloir le conserver avec eux et tenter plutôt de se départir de Grabner ou Stepan. Sinon ils regarderont pour tenter de trouver une autre solution

Sacrifier un défenseur?

Une autre solution pour John Chayka serait de se départir d’un de ses défenseurs réguliers.

Voici la situation en défensive et devant le filet pour la formation de l’Arizona :

Pour ce qui est des gardiens, Les Coyotes sont choyés avec un très bon duo en Antti Raanta et Darcy Kuemper. Le duo ne coûte que 6 100 00$ et le DG des Coyotes ne lui apportera vraisemblablement pas de changement.
On remarque toutefois que la défensive des Coyotes est assez couteuse avec un cout total de 29 536 625$ pour les 7 premiers défenseurs de l’équipe. Un seul de ceux-ci a un contrat à renégocier. Il s’agit d’Ilya Lyubushkin, qui va devenir agent libre avec restriction après la saison.

Le capitaine de l’équipe Oliver Ekman-Larsson et le jeune et talentueux Jakob Chychrun sont assurément deux éléments que voudra garder Chayka. Cependant, il risque de tenter de se départir tout de même d’un arrière et le choix se fera entre Alex Goligoski, Niklas Hjalmarsson, et Jason Demers. Comme Goligoski est celui qui gagne le plus cher des 3 et qu’il a encore une bonne valeur marchande, lui qui a obtenu 32 points en 70 matchs la saison dernière, il risque d’être le choix de John Chayka si ce dernier décide de se départir d’un défenseur.

Une transaction inévitable

D’une façon ou d’une autre, il va donc falloir que John Chayka agisse. Il n’aura pas d’autre choix s’il veut conserver les services de Taylor Hall.Au final, l’acquisition de Hall aura coûté aux Coyotes, Nick Merkley, Nate Schnarr, Kevin Bahl, un choix de première ronde en 2020 ainsi qu’un choix conditionnel de 3e ronde en 2021 en plus de Carl Soderberg et de soit Michale Grabner, Derek Strepan ou Alex Goligoski.

Comme on peut le constater, il faut donc payer le gros prix pour obtenir, un joueur étoile, mais aussi pour le conserver.

Le jeu en vaudra-t-il la chandelle pour les Coyotes de l’Arizona ? L’avenir le dira !

Crédit photo : THEARON W. HENDERSON / Getty Images

À lire aussi sur le 7e Match

Les partisans du CH sont trop demandant envers les francophones selon Andrew Shaw :

Andrew Shaw trouve les partisans du CH trop durs avec les joueurs québécois

Les Devils mettent la main sur un entraîneur congédié à deux reprises quand un jeune coach prometteur dans leur cour était disponible ! :

Embauche de Lindy Ruff: Alain Nasreddine oublié?

Le Kraken démontre son sens de l’humour:

Le Kraken démontre déjà un petit côté «baveux» !

Mots clés: , , , , ,