Aller à…

Le 7e Matchsur Google+RSS Feed

Le Tricolore doit faire jouer ses jeunes joueurs à profusion contre les Penguins



Par Daniel Vanier

Après une très longue absence par la faute de la COVID-19, le hockey renaît de ses cendres ce soir.

En effet, le Canadien de Montréal va disputer ce soir un match préparatoire contre un de ses rivaux de longue date, les Maple Leafs de Toronto. Pour le Tricolore, ce sera un premier match depuis le 10 mars dernier. Ce soir-là, il s’était incliné par la marque de 4-2 face aux Predators de Nashville avant que la saison ne soit mise en pause. Nous parlons donc ici d’une première partie après 140 jours de congé forcé.

Le Canadien va par la suite affronter les Penguins dans une série où la formation de Pittsburgh est très majoritairement perçue comme la favorite pour l’emporter.

Une belle occasion pour les jeunes

Les attaquants
Peu importe le résultat final de cette série, c’est une occasion en or pour les jeunes joueurs du CH de goûter au hockey de séries éliminatoires. Ce sera aussi un moment parfait pour acquérir de l’expérience et ainsi prendre de la confiance en soi en vue de la prochaine saison. Cependant, il semble que Claude Julien veut tout de même utiliser certains vétérans qui n’ont plus vraiment d’avenir avec Montréal au détriment de certains jeunes.

Voici la formation qu’a concoctée Claude Julien lors du dernier jour du camp d’entraînement:

Tatar – Danault – Gallagher
Drouin – Suzuki – Armia
Byron – Kotkaniemi – Lehkonen
Weise – Domi – Weal
Hudon – Poehling – Evans – Belzile

Lorsqu’on parle d’un vétéran qui ne figure plus vraiment dans les plans d’avenir de l’équipe, Dale Weise est un très bon exemple. On ne veut rien enlever à celui qui a déjà été surnommé The dutch Gretzky (que nous pourrions traduire par le Gretzky des Pays-Bas) alors qu’il s’était exilé en Hollande pendant le lock-out de 2012. Toutefois, certains jeunes pourraient faire aussi bien que lui et ainsi grandir en appréciant ce vote de confiance de l’entraîneur. Ryan Poehling ou encore Jake Evans auraient sûrement apprécié ce geste de leur entraîneur

Suzuki et Kotkaniemi doivent jouer beaucoup

Heureusement, Julien a inséré Jesperi Kotkaniemi dans la formation. Espérons qu’il sera beaucoup utilisé pour ainsi rétablir une relation qui s’était quelque peu brisée entre lui et Claude Julien. KK a été envoyé à Laval pour retrouver sa confiance, c’était de bonne guerre. Il doit maintenant continuer à rebâtir cette confiance en obtenant beaucoup de temps de glace et non pas en étant puni et confiné sur le banc à la moindre erreur.

De son côté, Nick Suzuki a fini par entrer dans les bonnes grâces de son entraîneur, lui qui était attitré au 4e trio en début de saison. il a remercié son entraîneur en offrant de solides performances. Il doit continuer à jouer beaucoup, car c’est dans ces moments-là , lorsqu’il sent la confiance de son entraîneur et qu’il est utilisé à toutes les sauces, qu’il produit le mieux.

Ces deux jeunes attaquants doivent donc être utilisés à profusion par Claude Julien.

Les défenseurs

Du côté de la défensive, voici les paires faites par Claude Julien lors du dernier jour du camp d’entraînement:

Chiarot – Weber
Kulak – Petry
Ouellet – Mete
Olofsson – Folin
Fleury – Juulsen

À un certain moment, il semblait que Julien hésitait entre Christian Folin et Cale Fleury pour le 6e et dernier poste de la formation partante en défensive :

Une belle chance pour Ouellet

Cependant, le bon jeu de Xavier Ouellet a semblé finir par faire une différence et tout semble laisser croire que c’est lui qui affrontera les Maple Leafs sur la 3e paire de défenseurs ce soir.

Ouellet revient de loin et nous ne pouvons qu’être heureux pour lui. Il a travaillé très fort et mérite d’être là.

Toutefois, nous aurions beaucoup aimé voir Cale Fleury ou Noah Juulsen dans la formation à la place de Brett Kulak. Juulsen n’est peut-être pas encore prêt toutefois, lui qui a dû rater plusieurs matchs la saison dernière.

Il se peut que Julien puisse habiller un 7e défenseur et un 13e attaquant. Peut-être alors pourrons-nous voir Cale Fleury dans la formation. Il n’aurait probablement pas beaucoup de temps de glace toutefois comme 7e défenseur si c’est le cas, mais c’est quand même mieux que rien.

L’important est de donner aux jeunes la chance de goûter aux séries éliminatoires pour qu’ils soient ainsi motivés à y revenir le plus rapidement possible. Le Canadien est loin d’être favori dans cette série, mais ce sera un bel apprentissage tout de même pour eux. Claude Julien doit aller pour une fois à l’encontre de ce qu’il nous a trop souvent démontré depuis son arrivée à Montréal. Il doit maintenant faire confiance aux jeunes et leur donner des missions importantes.

Ces jeunes joueurs sont l’avenir de l’équipe…Donnons-leur la chance de s’exprimer et de le prouver !
Crédit photo : The Athletic

À lire aussi sur le 7e Match

Les gros noms ne seront pas les seuls joueurs à être surveiller dans la série Penguins-Canadiens:

Série Canadiens-Penguins : 3 joueurs à surveiller pour chacune des équipes

Voici une analyse démontrant pourquoi le portier russe est un risque bien trop élevé à prendre dans les 10 premières sélections :

Voici pourquoi le gardien Yaroslav Askarov est un choix à éviter dans le top 10

Le numéro 11 de l’Océanic est tout un joueur et voici 3 vidéos pour le rappeler :

VIDÉOS : Top 20 des plus beaux jeux d’Alexis Lafrenière