Aller à…

Le 7e Matchsur Google+RSS Feed

Deux buts en infériorité numérique permettent aux Maple Leafs de s’imposer


Par Gabriel Asselin

140 jours après s’être incliné devant les Predators de Nashville de Buffalo le 10 mars dernier, le Canadien de Montréal reprenait l’action en croisant le fer avec les Maple Leafs de Toronto dans le cadre de son seul match préparatoire avant sa série qualificative contre les Penguins de Pittsburgh. Pour l’occasion, comme le permet le règlement, Claude Julien avait opté pour une formation à 13 attaquants et 7 défenseurs qui était celle-ci :

Pour un premier match en près de cinq mois, il est parfaitement compréhensible que les joueurs connaissent un début de match chancelant et c’est exactement ce qui est survenu. Dès la 33e seconde de jeu, lors d’une relance rapide de l’attaque, John Tavares a accepté la passe de Morgan Rielly en zone neutre afin de s’amener en surnombre à deux contre un en compagnie d’Ilya Mikheyev. Le prolifique attaquant canadien a ensuite remis le disque à son coéquipier russe qui n’a laissé aucune chance à Carey Price en dégainant sur réception suite à la passe parfaite de Tavares.

Lors des 19 minutes subséquentes, Carey Price, avec plusieurs beaux arrêts, et Jonathan Drouin, avec sa vitesse et son ardeur au travail, ont été les principaux artisans du premier tiers du Tricolore. Malgré trois infractions mineures, dont deux écopées par les hommes de Claude Julien, le pointage est demeuré le même jusqu’au premier entracte.

Alors qu’il n’avait passé que 31 secondes sur la patinoire au premier tiers, Alex Belzile a vu son match prendre fin abruptement en début de deuxième période lorsqu’il a été solidement bousculé par Jake Muzzin après avoir obtenu une bonne occasion de marquer.

Peu de temps après que John Tavares ait raté une chance en or de doubler l’avance des siens, les Maple Leafs y sont parvenu suite à une belle bévue du Tricolore en territoire offensif. Lors d’une infraction à Cody Ceci, Tomas Tatar a vu sa passe à l’aveuglette être interceptée par Alexander Kerfoot, ce qui a permis à Kasperi Kapanen de se présenter en échappée devant Carey Price. Suite à une première menace repoussée par le portier du Tricolore, Kerfoot a profité du retour de lancer afin de loger le disque dans la lucarne et procurer une avance de 2 à 0 aux siens.

Quelques minutes plus tard, Dale Weise a obtenu une opportunité en apparence impossible à rater, mais il est tout de même parvenu à rediriger la passe parfaite de Max Domi hors-cible.

Ce n’était toutefois que partie remise pour les hommes de Claude Julien. Lors de la 17e minute de jeu, dans la foulée d’un troisième jeu de puissance infructueux, les six joueurs des Leafs avaient tous les yeux attirés vers Nick Suzuki et la rondelle, permettant à Tomas Tatar de se libérer de toute couverture défensive. Suzuki a ensuite alimenté à la perfection l’attaquant slovaque, qui a redirigé la rondelle dans une cage béante afin d’inscrire les siens au pointage.

Cependant, les Maple Leafs sont parvenus à reprendre leur avance de deux buts avant de retraiter au vestiaire. Alors qu’il ne restait que 25 secondes à l’engagement, Alexander Kerfoot s’est présenté dans le coeur de l’enclave, tout près de Victor Mete, et il est parvenu à rediriger le tir des poignets de la ligne bleue de Morgan Rielly derrière Carey Price afin d’inscrire son deuxième but de la période.

Le Canadien a montré les dents en troisième période et il est parvenu à réduire l’écart de moitié à mi-chemin de celui-ci. Alors que le Tricolore était en possession de la rondelle en territoire offensif, Ben Chiarot a décoché un lancer frappé depuis le point de mise en jeu à la droite de Frederik Andersen et ce dernier a concédé un juteux retour de lancer. Ensuite, Paul Byron a contrôlé le disque avec son patin droit avant de parvenir à pousser la rondelle légalement et de justesse dans le fond de la cage afin de ramener les siens dans le match.

Quelques instants plus tard, Justin Holl a été chassé après avoir asséné un double-échec à Dale Weise, mais les réjouissances ont été de courte durée pour les hommes de Claude Julien. Seulement 92 secondes après le but de Byron. Zach Hyman a débordé Tomas Tatar sur l’aile gauche avant d’appliquer les freins à la hauteur du point de mises en jeu à la droite de Carey Price et remettre le disque en retrait pour Morgan Rielly. Ce dernier a vu son premier tir être repoussé par le portier de la Sainte-Flanelle, mais il est parvenu à faire scintiller la lumière rouge sur son retour de lancer afin d’inscrire son troisième point de la soirée.

Les Maple Leafs ont ensuite tenu le coup pour l’emporter par la marque de 4 à 2 devant les hommes de Claude Julien.

Le Canadien amorcera sa série qualificative contre les Penguins de Pittsburgh samedi sur le coup de 20h.

Crédit photo : Getty Images

À lire aussi sur le 7e match:

Les gros noms ne seront pas les seuls joueurs à être surveiller dans la série Penguins-Canadiens:

Série Canadiens-Penguins : 3 joueurs à surveiller pour chacune des équipes

Les micros de la LNH risque parfois de nous faire sourire:

LNH : les micros sur les joueurs sur la glace risquent de faire beaucoup jaser !

Le numéro 11 de l’Océanic est tout un joueur et voici 3 vidéos pour le rappeler :

VIDÉOS : Top 20 des plus beaux jeux d’Alexis Lafrenière

Mots clés: , ,