Aller à…

Le 7e Matchsur Google+RSS Feed

Partisans des Canadiens… Soyez fiers de votre équipe !



Par Daniel Vanier

Les séries éliminatoires de la LNH de 2020 font beaucoup jaser les partisans de hockey. Certains sont heureux de voir que le hockey a pu reprendre, alors que d’autres, qui sont plus puristes, croient que cela aurait été beaucoup mieux pour la ligue d’annuler la saison et les séries et de reprendre les activitées seulement à l’automne, au lieu de changer les règles pour pouvoir le faire dès maintenant.

Les opinions diffèrent aussi beaucoup chez les partisans des Canadiens de Montréal. De nombreux partisans n’étaient pas heureux de voir que le Tricolore participait aux séries simplement, car la LNH avait décidé que 12 équipes pourraient le faire cette année. Plusieurs auraient préféré que le Canadien soit assuré de pouvoir obtenir un choix au repêchage parmi les 10 premiers. Malheureusement pour ceux-ci, le Canadien a vaincu les Penguins. Cela a rendu plusieurs autres de ces partisans très heureux, mais ceux qui étaient mécontents tentaient alors de briser cette joie en mentionnant quelques raisons qui, selon eux, faisaient qu’il n’y avait aucune raison de célébrer ni d’être fier de cette équipe.

Voici quelques-unes de ces raisons que nous avons souvent entendues mentionnées de la part de certains partisans des Canadiens de Montréal

Les raisons soulevées par les partisans pour être mécontents

Les Canadiens de Montréal viennent de «Perdre» la loterie Lafrenière

Alex Lafrenière est tout un joueur de hockey. Cela aurait été en effet un véritable rêve pour les partisans du CH de le voir enfiler l’uniforme Bleu-Blanc-Rouge. Toutefois, c’est faux de dire que le Canadien a perdu Alexis Lafrenière en gagnant sa série contre les Penguins. Le Tricolore avait une chance sur 8 d’obtenir le premier choix au total. C’est très bien, mais c’est tout de même loin d’être une certitude.On ne bâtit pas grand chose de solide sur des «peut-être que…».

Le 9e choix au repêchage aurait aussi beaucoup aidé le CH

Plusieurs partisans des Canadiens souhaitaient une défaite de leur équipe favorite, non seulement pour avoir une chance à la loterie, mais aussi, car si le CH n’obtenait pas le 1er choix au total, il était assuré de repêcher au 9e rang. Avec la qualité du prochain repêchage, il y aura effectivement de très bons joueurs qui seront disponibles à ce rang.

Dorénavant, si Montréal subit une élimination contre les Flyers, le choix deviendra le 16e au total. Il va y avoir encore de bons joueurs disponibles à ce rang, mais c’est sûr que les meilleurs joueurs se retrouvent habituellement dans le top 10. Le Canadien ne pense pas au meilleur choix disponible en ce moment, mais à faire le plus long cheminement possible dans les séries et, dans le fond, c’est tout en leur honneur.

Les Canadiens ne méritent pas d’être là

Voilà probablement la phrase qui revient le plus souvent au sujet de la participation imprévue du Canadien de Montréal aux séries éliminatoires. Celle-ci est plus difficile à contester. Il est vrai qu’en terminant au 24e rang de la LNH avec une maigre production de 71 points en 71 partie, le CH ne devrait pas être une équipe prenant part aux séries éliminatoires.

Toutefois, les circonstances ont faites en sorte qu’ils y sont…Et ils sont de belle façon! Le Tricolore ne joue pas du tout comme une équipe qui a terminé au 24e rang du classement général en ce moment. Ils n’ont pas éliminé les Penguins de Pittsburgh par chance, mais plutôt en jouant en équipe et en ne lésinant pas sur les efforts et les sacrifices pour aider leurs coéquipiers. C’est une équipe qui est très belle à voir jouer présentement !

Les points positifs sont aussi nombreux

Le Canadien ne pouvait pas faire exprès de perdre

À tous les partisans de la formation montréalaise qui auraient aimé voir leur équipe perdre. J’ai quelques questions pour vous. Comment auriez-vous voulu qu’il le fasse de façon volontaire? En ne donnant pas le plein effort? Si cela avait été le cas…auriez-vous alors été fiers de cette équipe ?

De plus, il aurait fallu que les entraîneurs demandent aux joueurs de ne pas donner le plein effort. Quelle mentalité aurait-on imprégnée aux jeunes en agissant ainsi ? Quel message aurait-on envoyé aux vétérans tels Carey Price, Shea Weber et Jeff Petry si cela avait été le cas ? Non bien au contraire, le coach leur a demandé de tout donner et ils l’ont fait. Ils ont récolté les dividendes ce faisant en causant toute une surprise en éliminant les talentueux Penguins. Les joueurs, jeunes comme moins jeunes, ont ainsi pris confiance en eux et se sont mis à croire en leur équipe. Ils ont constaté que lorsqu’ils jouent en équipe, qu’ils forment un tout, ils ne sont pas si faciles à vaincre.

Inculquer une tradition gagnante

Nous entendons souvent dire qu’une tradition gagnante chez une équipe commence à se forger lorsque celle-ci fait un bout de chemin en séries éliminatoires. Cette victoire sur les Penguins de Pittsburgh est donc un premier pas en ce sens. Cela va assurément aider l’équipe dans un futur prochain. Les jeunes joueurs de l’équipe pourront ainsi transmettre l’apprentissage reçu en séries éliminatoires aux prochains jeunes espoirs qui se joindront à l’équipe. Pas seulement les Price, Weber, Petry et Gallagher, mais aussi les Suzuki, Kotkaniemi, Lehkonen et autres. Dorénavant, eux aussi auront une expérience à partager.

C’est ainsi qu’on bâtit à la fois un esprit d’équipe solide et une tradition gagnante. En ne se souciant pas de la force de l’adversaire, mais en croyant en ses possibilités et en ce qu’on peut accomplir. En combattant sans cesse et en allant chercher la victoire malgré les embûches et l’adversité.

Le Canadien de Montréal a perdu son premier match dans la série les opposant aux Flyers de Philadelphie. Toutefois, il a tenu son bout face à l’équipe de l’heure lors de cette partie et a même dominé un bon moment. Avec un peu plus de chance, il aurait remporté la victoire. Cela est donc de bon augure pour le reste de la série.

De toute façon, que le Canadien gagne ou perd cette série, il a déjà démontré de belles choses. Il y a beaucoup plus de positif que de négatif autour de cette équipe en ce moment. Le futur s’annonce prometteur et les partisans du Tricolore peuvent cesser de focaliser sur le négatif et être fier du chemin accompli par celle-ci.

Devenir des guerriers

Les joueurs du Tricolore ont eu une autre embûche hier en perdant leur entraîneur, Claude Julien, qui a des ennuis cardiaques. Ils ne doivent pas se laisser abattre par cette nouvelle tuile. Ils devront maintenant se regrouper à nouveau et tout donner pour aller chercher la victoire en l’honneur de leur entraîneur. Ils doivent sauter sur la glace avec la rage au coeur et donner tout ce qu’ils ont dans le ventre pour lui. Ils devront agir comme des guerriers et selon ce qu’on a pu voir jusqu’ici, nul doute que c’est ce qu’ils feront.

Ce sera donc un autre match qui promet cet après-midi dès 15 heures !

Crédit photo :Le Soleil

À lire aussi sur le 7e match:

Voici la formation projetée du CH pour le 2e match de la série contre les Flyers :

Formation du CH – Match Canadiens vs Flyers #2

Claude Julien vit des moments inquiétants :

Claude Julien hospitalisé

Voici quelques raisons expliquant la pauvre fiche des Leafs en séries éliminatoires :

Les déboires des Maple Leafs en séries sont parmi les pires de la LNH

Mots clés: , ,