Aller à…

Le 7e Matchsur Google+RSS Feed

Les déboires des Maple Leafs en séries sont parmi les pires de la LNH



Par Daniel Vanier

Il y a certaines équipes de hockey qui performent très bien en saison régulière, mais, que pour une raison qu’on ne s’explique pas, ne parviennent jamais à le faire en séries éliminatoires. Il semble que les Maple Leafs de Toronto sont une de celles-ci.

La 2e pire fiche de la LNH depuis 1996

Les Maple Leafs éprouvent réellement des difficultés en séries éliminatoires.

En fait, c’est même un euphémisme de le mentionner ainsi, car depuis 1996, seuls les Panthers de la Floride ont fait pire qu’eux. Avec la dernière défaite contre les Blue Jackets de Columbus, la formation torontoise a en effet perdu ses 6 dernières séries auxquelles elle a pris part au cours des 16 dernières années. Leur dernière victoire remonte en 2004 alors qu’ils ont vaincu les Sénateurs d’Ottawa en série quart de finale. La seule franchise de la LNH qui a fait pire est les Panthers de la Floride, dont la dernière victoire remonte à 1996 :

Quelles sont les raisons pour lesquelles les Maple Leafs n’arrivent pas à gagner en matchs d’après-saison? Il y en a assurément plusieurs. Voici toutefois quelques statistiques qui ne sont pas très jolies chez certains joueurs des Maple Leafs et qui expliquent en grande partie les insuccès de cette équipe, au moins pour les dernières années.

Un gardien qui ne gagne pas en série

Débutons d’abord par le poste de gardien de but. Toronto a obtenu le gardien Frederik Andersen des Ducks le 20 juin 2016 en retour du premier choix des Maple Leafs en 2016 (avec lequel les Ducks ont repêché le prometteur Sam Steel) et un 2e choix en 2017 ( avec lequel Anaheim a repêché un autre joueur très prometteur en Maxime Comtois).

Fredrik Andersen performe assez bien en saison, toutefois il semble éprouver beaucoup de difficultés en séries.

Le Danois a maintenant une fiche de 0-8 en carrière dans les matchs décisifs d’une série éliminatoire. Non seulement ça, mais de plus il affiche des staitstiques assez horribles merci avec une moyenne de buts alloués de 3.49 et un pourcentage d’efficacité de.877:

C’est assurément une des raisons des insuccès des Maple Leafs, mais ce n’est pas la seule continuons l’observation.

Une offensive de 57 millions…qui ne produit pas beaucoup

La défaite d’hier soir n’est pas la seule faute d’Andersen. Après tout son équipe ne lui a donné aucun but comme support.Les Maple Leafs possèdent une offensive qui devraient remplir les filets adverses…C’est toutefois loin d’être le cas .

Nous parlons ici d’une offensive qui coûte rien de moins que 57 614 366 $ millions par année. C’est énorme. Pour vous donner une petite idée, celle des Canadiens de Montréal coute 34 096 666$. Cette couteuse attaque a été blanchie 2 fois en 5 parties contre Columbus et a finalement inscrit 9 buts au total. Les Maple Leafs ont inscrit en fait 10 buts au total, mais un de ceux-ci fut l’oeuvre du défenseur Cody Ceci. Auston Matthews chez les attaquants fut le plus productif avec 2 buts et 4 passes pour 6 points en 5 matchs. Notons que Zack Hyman qui gagne un salaire assez modeste de 2 250 000 a obtenu une fiche de 3 buts et une passe contre les Blue Jackets

Voici les salaires des attaquants des Leafs:

Des vedettes qui ne produisent pas lors des matchs importants

Comme on le constate, l’attaque des Maple Leafs ne produit pas comme elle le devrait en séries éliminatoires. Cependant, c’est encore pire lors des matchs décisifs pour 3 des 4 meilleurs attaquants des Maple Leafs. Le capitaine John Tavares ainsi que Mitch Marner et William Nylander. Ces 3 joueurs ont maintenant été blanchis dans les 3 matchs de séries décisives auxquels ils ont participé :

Ils n’ont pas non plus tellement noirci la feuille de sommaire lors des matchs précédant ce 5e match décisif. Tavares a un total de 2 buts et 1 passe dans cette série, Mitch Marner n’a inscrit aucun but, mais a obtenu 4 passes alors que Nylander n’a quand même pas si mal fait avec 2 buts et 2 passes.

Des ennuis avec la masse salariale à prévoir

Comme si tout cela n’était pas assez décourageant, le directeur général des Maple Leafs, Kyle Dubas aura d’importantes décisions à prendre bientôt. Toronto est accoté sur la limite de la masse salariale avec un peu plus de 82 millions en salaire. Il va falloir négocier le contrat d’Ilya Mikheyev qui a bien fait à sa première saison dans la LNH. Le défenseur Travis Dermott devient de son côté agent libre avec restriction. De plus, les défenseurs Cody Ceci et Tyson Barrie deviennent libres comme l’air. Ces deux derniers ne reviendront probablement pas, mais il faudra leur trouver des remplaçants adéquats à la ligne bleue.

Bref, Kyle Dubas a beaucoup de boulot et il faudra aussi qu’ils tentent d’ajouter des joueurs avec une tradition gagnante à cette équipe. Elle en a vraiment besoin !

Crédit photo : Iheartradio

À lire aussi sur le 7e match:

Voici l’horaire des matchs Canadiens-Flyers :

L’horaire de la série Canadiens-Flyers est désormais connu

Conor Sheary sort de l’anonymat lorsqu’il évolue avec les Penguins :

Conor Sheary est un joueur utile… avec une seule et même équipe

Jesperi Kotkaniemi fut vraiment impressionnant durant la série contre les Penguins. Le CH possède un véritable joyau entre les mains. Il faut seulement le laisser se développer :

Le talent de KK est indéniable

Mots clés: , , ,