Aller à…

Le 7e Matchsur Google+RSS Feed

Formation du CH – Match Flyers vs Canadiens #4


Par Gabriel Asselin

Après s’être incliné par le pointage de 1 à 0 lors du troisième match de la série dimanche, le Canadien retrouvera les Flyers de Philadelphie dès 15h cet après-midi pour le quatrième volet du duel de premier tour.

L’alignement partant

À l’attaque !

Du côté de l’attaque, Kirk Muller pourrait conserver les mêmes trios offensifs que lors des deux derniers matchs. Cela signifierait que Dale Weise, Jordan Weal, Charles Hudon et Ryan Poehling seraient laissés de côté.

Défendons-nous ! :

Du côté de la défensive, Cale Fleury, Noah Juulsen, Gustav Olofsson et Christian Folin devraient à nouveau regarder le match depuis la galerie de presse comme c’est le cas depuis le début des séries éliminatoires.

Arrêt-Stop, on ne passe pas ! :

Carey Price sera à son poste devant la cage des siens et Charlie Lindgren le secondera.

Formation projetée pour le match de ce soir :

Les trois clés du match :

1- Attention à …
Jakub Voracek

Lors de l’affrontement de dimanche, les Flyers ont, ni plus ni moins, rendu la monnaie de la pièce aux hommes de Kirk Muller en blanchissant ces derniers par le pointage de 1 à 0, après que le Tricolore ait aisément remporter le deuxième duel par la marque de 5 à 0. Malgré que le Tricolore soit en retard 2 à 1 dans la série, Carey Price fait un travail exemplaire alors qu’il n’a concédé que trois maigres buts aux hommes d’Alain Vigneault. J’analyserai plus en profondeur cet facette dans la deuxième clé. Cependant, parmi les trois buts concédés par le portier du Tricolore, deux sont venus du bâton de Jakub Voracek. En plus d’inscrire le seul but de la rencontre dimanche, l’attaquant tchèque, qui a fêté son 31e anniversaire de naissance samedi, avait également ouvert le pointage lors du premier volet de la série dans une victoire des siens par la marque de 2 à 1. Avant la série contre la Sainte-Flanelle, Voracek avait disputé deux des trois matchs des siens lors du tournoi à la ronde, ne récoltant qu’une seule mention d’aide lors de la rencontre contre les Bruins de Boston, qui s’est soldée par une victoire des Flyers par le pointage de 4 à 1. En saison régulière, le vétéran ailier droit a été le troisième meilleur pointeur de son équipe avec une récolte de 12 buts et 44 mentions d’aide pour 56 points en 69 joutes. Bref, Jakub Voracek est l’une des principales raisons pour lesquelles les hommes d’Alain Vigneault ont récolté deux gains depuis le début de la série et le Canadien devra l’avoir s’il veut rebondir cet après-midi.

2- Donner du répit à Carey Price

Malgré que le Tricolore est en retard 2 à 1 dans la série, il n’a concédé que trois maigres buts, tandis qu’il a trouvé le fond à six reprises, dont cinq lors du seul match numéro 2. Même contre les Penguins de Pittsburgh, l’attaque du Canadien n’a fourni que dix buts, dont le dernier dans un filet désert, au cours de la victoire en quatre rencontres. À l’inverse, Carey Price n’est aucunement à blâmer pour les succès en dents de scie de son équipe au cours des dernières semaines. En effet, en sept rencontres depuis le début des présentes séries éliminatoires, le portier du Tricolore a remporté quatre joutes, mais il a conservé une moyenne de buts alloués de 1,40 et un taux d’efficacité exceptionnel de ,953, en plus de réaliser deux jeux blancs à ses quatre derniers départs. En saison régulière, le Tricolore a maintenu une moyenne de 2,93 buts inscrits par match. Si on arrondit ce chiffre à 3, cela signifierait que le Tricolore aurait gagné chacun des trois matchs de la série et aurait pu envoyer les Flyers en vacances dès cet après-midi. Le Tricolore a été particulièrement malchanceux lors de la dernière match alors qu’il a heurté l’un des poteaux à au moins quatre reprises et la même situation s’est produite sur le tir de Nick Suzuki en toute fin de rencontre lors du premier affrontement. Cependant, comme on le dit souvent, une bonne équipe est en mesure de créer sa propre chance et d’enfiler l’aiguille à quelques reprises, comme ce fut le cas du but quelque peu chanceux de Jakub Voracek dimanche. Bref, toute la pression repose sur les épaules de Carey Price depuis le début de la série et le moment serait bien choisi pour les hommes de Kirk Muller sortent de leur coquille afin d’offrir un support offensif à leur portier.

3- Simplifier le jeu

Lors de la dernière rencontre, les Flyers ont rapidement ouvert le pointage par l’entremise de Jakub Voracek, dès la sixième minute de jeu, avant de complètement fermé l’accès à leur territoire, réalisant assez facilement le jeu blanc afin de prendre les devants 2 à 1 dans la série. Cependant, on peut dire que le Tricolore a trop tenté le jeu parfait afin de créer l’égalité alors que le but de Voracek était tout sauf un jeu très bien préparé. Je n’ai pas la statistique exacte entre les mains, mais les hommes de Kirk Muller ont certainement réussi qu’une faible proportion de leurs tentatives en entrée de zone. Au lieu de lancer la rondelle en fond de territoire et d’appliquer un échec avant soutenu pour reprendre le disque, ce qui a très bien fonctionné lors du deuxième match, le Tricolore a tenté à de trop nombreuses reprises de tenter une entrée de territoire en contrôle de la rondelle, ce qui s’est avéré plus souvent qu’autrement un échec en raison de l’étanchéité de la couverture défensive des Flyers. De plus, malgré les nombreux poteaux heurtés par les hommes de Kirk Muller, on ne peut dire que Carter Hart a été très gêné dans son travail alors que le Canadien a peu ou pas nui au portier des Flyers pendant une bonne partie de la rencontre. Bref, le Tricolore augmentera ses chances de l’emporter s’il simplifie son jeu et ne se casse pas trop la tête dans l’exécution de son jeu.

En suivant ces trois clés, le Canadien pourrait de nouveau niveler la série.

Crédit photo : NHL.com (4 fois)

À lire aussi sur le 7e match:

Ce commentaire est loin d’être professionnel et est extrêmement choquant et mériterait une sanction !

Si vous l’avez raté : l’ancien défenseur des Flyers, Chris Therrien, propose carrément de blesser Carey Price

Évoluant dans un petit marché, Devin Booker n’est pas évalué à sa juste valeur :

Devin Booker: la définition même d’une superstar sous-estimée

Voici quelques raisons expliquant la pauvre fiche des Leafs en séries éliminatoires :

Les déboires des Maple Leafs en séries sont parmi les pires de la LNH

Mots clés: , ,