Aller à…

Le 7e Matchsur Google+RSS Feed

Formation du CH – Match Flyers vs Canadiens #6


Par Gabriel Asselin

Après avoir formé la tenue d’un sixième match suite à une belle victoire mercredi, le Canadien recroisera le fer avec les Flyers de Philadelphie ce soir alors qu’il tentera à nouveau d’éviter l’élimination. La rencontre s’amorcera sur le coup de 19h.

L’alignement partant

À l’attaque !

Du côté de l’attaque, Brendan Gallagher sera absent pour le restant de la série et Kirk Muller n’a donné indication sur son alignement au moment d’écrire ces lignes. La formation ci-dessous est à titre d’indicatif seulement.

Défendons-nous ! :

Du côté de la défensive, Cale Fleury, Noah Juulsen, Gustav Olofsson et Christian Folin sont laissés de côté depuis le début des séries éliminatoires et cela pourrait être de nouveau le cas ce soir.

Arrêt-Stop, on ne passe pas ! :

Carey Price sera à son poste devant la cage des siens et Charlie Lindgren le secondera.

Formation projetée pour le match de ce soir :


* À confirmer

Les trois clés du match :

1- Attention à …
Jakub Voracek

Les hommes de Kirk Muller sont parvenus à forcer la présentation d’un sixième match suite à une victoire de 5 à 3 mercredi et Carey Price n’a concédé que huit buts en cinq rencontres aux hommes d’Alain Vigneault. La brigade défensive du Tricolore a d’ailleurs fait un excellent travail afin de neutraliser plus gros canons des Flyers, alors que des joueurs tels que Claude Giroux, Sean Couturier, Travis Konecny et Kevin Hayes n’ont toujours pas été en mesure de tromper le portier du Tricolore. Cependant, parmi les huit buts inscrits par les Flyers, six sont venus de seulement deux joueurs, soit Joel Farabee, avec deux filets, et Jakub Voracek, avec quatre buts à son compteur. Ce dernier est une raison importante pour laquelle les Flyers ont remporté trois des quatre premiers matchs de la série. Le Tchèque a inscrit le premier but des siens lors de la victoire des Flyers par le pointage de 2 à 1 lors de la première rencontre, tout comme le seul but du match lors du troisième affrontement entre les deux équipes. L’ailier droit de 31 ans a également trouvé le fond du filet à deux reprises, en plus d’ajouter une mention d’aide dans la défaite des siens lors de la dernière rencontre. En plus d’avoir été l’auteur de la moitié des buts de son équipe, Voracek a également été complice sur deux d’entre eux, ce qui fait en sorte qu’il a inscrit son nom sur la feuille de pointage lors de six des huit buts des siens depuis le début de la série. Le Tchèque avait également bien fait en saison régulière contre le Tricolore, récoltant deux mentions d’aide en trois rencontres. Bref, le Canadien devra surveiller de près le numéro 93 des Flyers s’il souhaite forcer la présentation d’un match ultime ce soir.

2- Inscrire le premier but

Cette clé était également présente lors du dernier match et on peut dire qu’elle s’est avérée utile dans la victoire du Tricolore. En effet, en ouvrant le pointage par l’entremise de Joel Armia, le Tricolore a empêché les Flyers d’instaurer leur jeu défensif très étanche qui leur avait permis de s’imposer lors de leurs trois victoires depuis le début de la série. Cela a également fait en sorte que les Flyers ont dû ouvrir le jeu afin de tenter de s’imposer offensivement, ouvrant la porte au Tricolore afin qu’il trouve le fond du filet à 5 reprises. Les Flyers sont parvenus à prendre les devants lors de la pénalité majeure à Jesperi Kotkaniemi, mais les hommes de Kirk Muller ont repris les commandes de la rencontre en moins de cinq minutes grâce aux buts de Joel Armia et Brendan Gallagher, ne donnant pas le temps aux Flyers afin de se replier défensivement. Par contre la situation aurait pu être différente si Carter Hart n’aurait pas concédé ce très mauvais but à Armia en milieu de période médiane et le Tricolore pourrait être en vacances à l’heure actuelle. De plus, depuis que le Tricolore est installé dans la ville-bulle de Toronto, il a pris part à dix rencontres, incluant le match préparatoire contre les Maple Leafs de Toronto, et à chaque reprise, l’équipe qui a ouvert le pointage a éventuellement remporté la rencontre. Bref, le Tricolore augmentera exponentiellement ses chances de l’emporter et de forcer la présentation d’un septième match dimanche.

3- Être plus discipliné

Depuis le début des séries éliminatoires, le Tricolore éprouve énormément de difficultés au niveau de la discipline alors qu’il est l’équipe qui s’est retrouvée le plus souvent à court d’un homme, soit à 41 reprises en neuf rencontres, ou environ 4,5 infractions par rencontre. En comparaison, cette même moyenne se situait à seulement 2,97 en saison régulière, ce qui représente une différence considérable. Au cours des neuf derniers matchs, les hommes de Claude Julien et Kirk Muller ont dû se défendre à cours d’un homme pendant 69 minutes et 43 secondes, également un sommet dans le circuit Bettman, ce qui représente plus de 12% du temps de jeu ou l’équivalent d’environ une minute sur huit. Certains d’entre vous diront que la pénalité majeure à Jesperi Kotkaniemi était injustifié, mais cela n’aurait pas changé grand chose à ces statistiques. puisque toutes les équipes héritent de pénalités douteuses ou, au contraire, des infractions sur lesquelles les arbitres ferment les yeux. De plus, les Flyers, qui étaient en panne sèche sur le jeu de puissance avec seulement un but en 28 tentatives à Toronto avant le match de mercredi, ont eu un regain de vie avec trois buts en sept opportunités lors de la cinquième. Vous pouvez dire que deux d’entre eux sont la faute de Chris Lee et Ben Chiarot, qui a redirigé les deux rondelles dans son propre filet, mais des statistiques restent des statistiques. Bref, le Tricolore aura tout intérêt à se tenir loin du cachot s’il veut forcer un match décisif.

En suivant ces trois clés, le Canadien pourrait forcer la présentation d’un septième match.

Crédit photo : NHL.com (4 fois)

À lire aussi sur le 7e match:

Voici quelques explications concernant l’expulsion de Kotkaniemi :

L’expulsion de Jesperi Kotkaniemi démystifiée

Dire qu’il y a un suspense pour le futur premier choix de la LNH est un faux débat :

Lafrenière VS Stutzle et Byfield: un réel débat?

Ce n’est pas pour rien que les 2 jeunes attaquants du CH ont reçu les éloges des joueurs des Flyers :

Le Canadien de Montréal devient de plus en plus l’équipe de Jesperi Kotkaniemi et Nick Suzuki

Mots clés: , ,