Aller à…

Le 7e Matchsur Google+RSS Feed

La chance sourit aux Flyers, le Canadien est en vacances


Par Gabriel Asselin

Après avoir évité l’élimination suite à une belle victoire de 5 à 3 lors de la cinquième rencontre de la série, le Canadien retrouvait les Flyers de Philadelphie pour le sixième affrontement entre les deux équipes. Pour l’occasion, en raison de la blessure de Brendan Gallagher, Joel Armia était promu à la droite de Phillip Danault et Tomas Tatar, tandis qu’Alex Belzile était de retour dans la formation au sein du quatrième trio.

Le moins que l’on puisse dire, c’est le match ne s’est pas très bien amorcé pour les hommes de Kirk Muller. En effet, dès la 28e seconde de jeu, Ivan Provorov a décoché un tir des poignets suite une mise en jeu remportée par Kevin Hayes. Le disque a ensuite dévié sur le bâton de Shea Weber avant de passer entre ses jambes et finalement tromper Carey Price. Provorov inscrivait son premier but des séries.

Lors de la dernière rencontre, Joel Armia a fait dévié le disque à deux reprises derrière Carey Price et un compatriote finlandais a joué le même vilain tour au portier du Tricolore quelques minutes plus tard. Lors de la sixième minute de jeu, Kevin Hayes a accepté une passe de Derek Grant dans l’enclave avant de tenter une passe à l’embouchure du filet pour Tyler Pitlick, mais Artturi Lehkonen a redirigé la rondelle entre les jambières de son propre gardien afin de permettre aux Flyers de rapidement doubler leur avance.

Cependant, le Tricolore n’avait pas dit son dernier mot. Lors d’une infraction à Philippe Myers en milieu de période, Jeff Petry et Jonathan Drouin ont uni leurs efforts afin d’alimenter Joel Armia dans l’enclave, qui a décoché un bon lancer par la suite. Carter Hart a fait preuve de nervosité à plusieurs reprises sur les retours de lancer au premier vingt et Nick Suzuki a profité de la situation pour enfiler l’aiguille.

Malgré que les Flyers ont passé six minutes avec l’avantage d’un homme au premier tiers, contre 44 secondes pour le Tricolore, les hommes de Kirk Muller ont nettement dominé la possession de la rondelle.

Le Tricolore a dominé une très bonne partie du deuxième tiers, mais les Flyers ont encore joué de chance afin de reprendre leur avance de deux buts. Lors de la cinquième minute de jeu, Ben Chiarot a été coupable d’un revirement à la ligne bleue des Flyers et, lors de son repli défensif, il a nui au travail de Carey Price, permettant à Travis Sanheim de décocher un tir des poignets qui s’est retrouvé dans le fond du filet après avoir heurté le poteau et l’arrière de la jambière de Price. Ce but était le seul tir des Flyers pendant tout près de 14 premières minutes de l’engagement.

Le Tricolore a refusé de se laisser par cette adversité et il a rapidement ramené l’écart à un seul but. 99 secondes plus tard, Jonathan Drouin a récupéré une rondelle libre derrière la cage de Carter Hart avant de servir une brillante passe à l’endroit de Nick Suzuki. Ce dernier a aussitôt dégainé sur réception, faisant mouche d’un angle restreint afin d’inscrire son deuxième but de la soirée.

Dans les derniers instants de l’engagement, Paul Byron a raté une chance en or de niveler le pointage après avoir été alimenté par Jeff Petry, mais il a laissé filer le disque devant une cage béante.

Les Flyers ont nettement mieux joué en troisième période, sans dominer, fermant l’accès à leur territoire comme ils l’ont fait efficacement lors des matchs 3 et 4. L’une des rares chances de marquer du Tricolore a été obtenue par Tomas Tatar, qui a été frustré par le manche du bâton de Carter Hart.

Le Tricolore n’a pas été en mesure de créer l’égalité et il est éliminé en six matchs par les Flyers de Philadelphie.

Crédit photo : NHL.com

À lire aussi sur le 7e match:

Voici quelques explications concernant l’expulsion de Kotkaniemi :

L’expulsion de Jesperi Kotkaniemi démystifiée

Dire qu’il y a un suspense pour le futur premier choix de la LNH est un faux débat :

Lafrenière VS Stutzle et Byfield: un réel débat?

Ce n’est pas pour rien que les 2 jeunes attaquants du CH ont reçu les éloges des joueurs des Flyers :

Le Canadien de Montréal devient de plus en plus l’équipe de Jesperi Kotkaniemi et Nick Suzuki