Aller à…

Le 7e Matchsur Google+RSS Feed

Jake Allen : un très bon coup de Marc Bergevin



Par Daniel Vanier

Marc Bergevin a effectué une transaction avec les Blues de Saint-Louis mercredi midi.

Il a obtenu le gardien de but Jake Allen. Cette acquisition devrait venir régler le problème du poste de second de Carey Price.

Mon collègue Gabriel Asselin a écrit tous les détails de cette transaction dans le texte qui suit :

Le Canadien fait l’acquisition d’un gardien auxiliaire

Les points obtenus par les gardiens auxiliaires du CH en 2019-20 furent rares

Le Canadien de Montréal n’a pas eu la chance de compter sur un gardien auxiliaire de qualité depuis belle lurette. Au cours des 2 dernières années, les expériences tentées avec Keith Kinkaid, Antti Niemi, et un peu Charlie Lindgren,ne se sont pas du tout avérées bénéfiques. C’est donc rapidement devenu un problème qu’il fallait absolument régler.

La parité est très forte dans la Ligue Nationale de Hockey. Il n’est pas rare de voir une formation rater les séries éliminatoires par seulement quelques points. C’est justement déjà arrivé aux Canadiens. Il est aussi important de ne pas surcharger son gardien numéro 1 de travail au cours de la saison régulière si l’on veut justement qu’il soit encore encore en forme une fois les séries éliminatoires arrivées. Un gardien auxiliaire pouvant garder le filet une 20aine de matchs par saison et offrir à sa formation une chance de remporter la victoire lorsqu’il est en fonction, est donc devenu primordial. Ce n’est pas aussi facile que ça peut sembler. Nicolas Cloutier de TVA Sports rappelle que seulement 4 victoires ont été obtenues par un gardien auxiliaire du CH la saison dernière:

Les statistiques des gardiens auxiliaires en 2019-20 furent catastrophique

Cloutier a entièrement raison. Pour être plus spécifique, regardons d’un peu plus près le travail des gardiens auxiliaires du Canadien en 2019-20.

Keith Kinkaid a disputé 6 parties. Il a obtenu une victoire une défaite et 3 défaites en prolongation. Lors de la 6e partie, il est venu en relève et n’a pas été crédité pour son travail. il a obtenu une ronflante moyenne de buts accordés de 4.24 et un faible pourcentage d’efficacité de 0.875 .

Charlie Lindgren a aussi disputé 6 parties avec le Tricolore en 2019-20. Il a un dossier de 2 victoires et 4 défaites. Il affiche des statistiques légèrement supérieures à celles de Kinkaid, mais qui sont tout de même loin d’être rassurantes.Lindgren a terminé avec une moyenne de buts accordés de 3.33 et un pourcentage d’efficacité de 0.888.

C’est le jeune et prometteur Cayden Primeau qui a obtenu la 4e victoire. C’est aussi lui qui affiche les meilleures statistiques. Le jeune cerbère de 21 ans a disputé 2 parties obtenant une victoire et une défaite avec une moyenne de buts accordées de 2.52 et un pourcentage d’efficacité de 0.931. Voilà qui est très solide, mais Primeau va bénéficier de plus de temps de glace en étant le numéro 1 du Rocket qu’en étant le second de Carey Price. Pour le moment, c’est ce qui est le plus bénéfique pour son développement. Toutefois, de ces 3 cerbères américains, Primeau est de loin celui qui a le mieux performé et son avenir est très prometteur avec le Canadien de Montréal.

Un peu cher payé, mais un très bon investissement

Les Canadiens de Montréal possèdent de nombreux partisans. Parmi ceux-ci, il y en a qui sont bien souvent un peu trop grincheux. Ces derniers font voir qu’ Allen touchera 4,35 millions $ en 2020-2021. C’est très cher payé pour un gardien substitut disent-ils. C’est vrai. C’est aussi pourquoi les Blues ont décidé de s’en départir eux qui tentent d’offrir un nouveau contrat au talentueux défenseur Alex Pietrangelo qui est de plus leur capitaine. Le DG des Blues, Doug Armstrong, a d’ailleurs dit sans détour que cette transaction avait surtout un but monétaire :

«Avec le plafond salarial fixe l’année prochaine et probablement pour les suivantes, nous voulions créer de l’espace dans notre masse».
Avec cette transaction, les Blues ont maintenant seulement 20 326$ de disponible. La transaction d’Allen a beaucoup aidé, mais Armstrong devra assurément en faire une autre, car, même si le capitaine des Blues signe au même prix de 6 500 00, il n’aura plus aucun espace sur sa masse salariale par la suite.

Du côté des Canadiens, Jake Allen demeure un bon investissement.
Avec le contrat de celui-ci, la masse salariale du Tricolore se chiffre maintenant à 77 065 314$. Il lui reste donc un montant de 4 434 686 $ disponible. Marc Bergevin a seulement le cas de Max Domi à régler, et cela se règlera possiblement par une transaction. Sinon, si Domi demeure à Montréal et qu’il obtient une augmentation raisonnable, le Tricolore a les moyens de le faire.

Espérons que le cauchemar Kinkaid ne se répètera pas

Allen a seulement un contrat valide pour la saison 2020-21. Le risque est donc minime pour la saison prochaine et les points obtenus par Allen vaudront possiblement une participation aux séries .éliminatoires pour les Canadiens. Un seul match de séries, avec des spectateurs présents bien entendu, rapporte près de 3 millions de dollars en profit à une équipe de hockey. Allen est donc un très bon investissement. Rappelons toutefois que Montréal a joué de malchance avec les gardiens auxiliaires au cours des dernières années. Tous les observateurs croyaient que la signature de Keith Kinkaid était excellente. Il était vu comme le meilleur candidat disponible chez les gardiens réservistes cette année-là. Le résultat fut catastrophique. Espérons que l’histoire ne se répètera pas pour la formation montréalaise.

D’autres critiques rappellent que la carrière de Jake Allen ressemble un peu à une montagne russe avec sa multitude de hauts et des bas comme gardien numéro 1 au cours de sa carrière. Billy Bertrand de SPORTLOGIQ faisait remarquer dans un texte publié sur RDS, que l’émergence de Jordan Binnington avait relégué Allen au rôle de second plan. Comme il le mentionne, c’était « la première saison depuis 2014-2015 qu’il n’a pas disputé plus de la moitié des matchs pour les Blues. Le rôle réduit semble lui aller à merveille, puisqu’il a brillé cette saison en 21 départs, postant une fiche de 12-6-3 et se classant parmi les meilleurs de la LNH cette saison.
En séries, Binnington a connu des ratés et l’entraîneur-chef Craig Berube s’est tourné vers Allen pour garder les chances de Saint-Louis en vie. Le gardien de 30 ans a répondu à l’appel avec une moyenne de buts alloués de 1,89 et un taux d’efficacité de ,935, sauvant près d’un demi-but par match (0,47). Saint-Louis s’est tout de même incliné face aux Canucks, perdant le match final par la marque de 6-2 avec Binnington comme partant.»

Allen semble donc être un très bon pari pour Marc Bergevin

L’avantage d’avoir beaucoup de choix de repêchage

Le DG des Canadiens s’est aussi souvent attiré des critiques alors qu’il échangeait des joueurs pour des choix au repêchage, au lieu d’obtenir de l’aide immédiate lors des jours précédant la date limite des transactions ou encore lors de celle-ci. Cependant, force est d’admettre que sa tactique n’est pas si mauvaise, puisque souvent le prix à payer est moins cher lors de la saison morte. Ainsi, un choix de 3e ronde et un choix de 7e ronde en 2020 en retour d’Allen et d’un choix de 7e ronde en 2022 ne sont pas si terribles à payer lorsqu’on possédait 14 choix de repêchage en 2020. Le Canadien a de plus conservé son choix de 3e ronde dans cette transaction, car il a donné celui des Capitals de Washington qu’il avait obtenu lors de la transaction d’Ilya Kovalchuk. Marc Bergevin possède donc encore 12 choix pour le repêchage de 2020, dont 8 parmi les 4 premières rondes. Il a un choix de première ronde, 3 choix de 2e ronde (Montréal, Chicago et Saint-Louis, son choix de 3e ronde et 4 choix de 4e ronde avec le sien, celui des Ducks et celui des Jets.

Marc Bergevin reçoit beaucoup de critiques. Pourtant, force est d’admettre qu’il effectue un très bon travail. Les Canadiens de Montréal possèdent déjà une des meilleures banques d’espoirs de la LNH et cela risque encore de s’améliorer avec le prochain repêchage puisque Montréal sera en très bonne position avec ces 12 choix entre les mains pour repêcher un joueur visé ou encore effectuer une transaction pour s’avancer de quelques rangs .

En attendant le jour du repêchage, on doit dire que Marc Bergevin semble avoir fait un très bon coup avec l’acquisition du gardien Jake Allen.

Crédit photo :Graviteh via You Tube
Source : «Jake Allen, un auxiliaire de qualité pour le Canadien», Billy Bertrand, RDS

À lire aussi sur le 7e match:

Voici une erreur qui, dans la réalité auraient rendu les partisans du CH très heureux :

Rions un peu : Sportsnet fait de Nathan MacKinnon un joueur des Canadiens par erreur


Son futur est incertain, mais peu importe sa décision, Zdeno Chara a connu toute une carrière :

Zdeno Chara a déjà sa place réservée au temple de la renommée du hockey

La dernière saison de l’attaquant suisse en a surpris plusieurs, pourtant, cela ne devrait pas être le cas :

Kevin Fiala: ”surprenamment” un attaquant élite

Mots clés: , , , ,