Aller à…

Le 7e Matchsur Google+RSS Feed

Voici pourquoi échanger Max Domi n’est pas une bonne idée pour le Canadien



Par Daniel Vanier

De plus en plus de rumeurs circulent dans l’entourage des Canadiens de Montréal impliquant l’attaquant Max Domi. L’attaquant de 25 ans devient agent libre avec restrictions et il désire une augmentation salariale substantielle.

De plus, il préfère évoluer comme joueur de centre et avec l’éclosion de Nick Suzuki et Jesperi Kotkaniemi, le Canadien a subitement moins de place libre à cette position. Ce qui fait qu’il a été utilisé de façon sporadique, se retrouvant même sur le 4e trio, ce qui ne lui permet pas de produire à la hauteur de son talent.

Domi devrait viser un salaire d’un peu plus de 5 millions par année. Il a continué d’alimenter les rumeurs plus tôt cette semaine en congédiant son agent Pat Brisson qui est reconnu pour être un ami de Marc Bergevin.

Bref, tout semble indiquer qu’il est le candidat idéal pour une transaction. Cependant, il faut faire attention de ne pas aller trop rapidement dans ce dossier. Le Canadien pourrait vraiment se fourvoyer et perdre beaucoup dans cette histoire.

Lorsqu’on analyse la situation, on s’aperçoit qu’échanger Max Domi n’est pas vraiment pas la chose à faire pour le Canadien de Montréal. Regardons cela de plus près.

Domi est vraiment un joueur talentueux

L’aspect principal qui fait que de nombreux partisans des Canadiens de Montréal aimeraient voir Marc Bergevin impliquer Max Domi dans une transaction est que ce dernier a connu une saison passablement décevante en 2019-2020. Il n’a obtenu que 44 points en 71 parties. Lors de sa première saison avec Montréal, le fils du robuste Tie Domi avait obtenu une très bonne saison de 72 points en 82 parties et s’affirmait par son jeu intense. L’an dernier, il a donc connu une baisse de 28 points et aussi, avouons-le, une aussi grosse baisse d’intensité. En fait, cela n’est pas totalement véridique, Domi a connu des séquences où il retrouvait sa fougue, seulement ce n’était pas de façon aussi régulière qu’à sa première saison. On peut donc dire que le sympathique attaquant a cruellement manqué de constance.

Par contre, lorsqu’on regarde sa production des deux dernières saisons, le numéro 13 du Canadien a obtenu plus de points que plusieurs gros noms de la LNH. En effet, avec son total de 116 points accumulés, il dépasse Patrik Laine de 3 points, Pierre-Luc Dubois de 6, Logan Couture de 7 et Max Pacioretty et Alexander Radulov de 10. Voici le tableau effectué par Hockey 360 sur ces statistiques :

Les éternels négatifs feront remarquer que Domi a joué plus de parties que tous ces joueurs. C’est surtout vrai dans le cas de Logan Couture et des deux anciens du CH, Max Pacioretty et Alexander Radulov. Ces 3 joueurs ont été blessés et Domi n’a pas raté aucun match de son côté. Voici d’ailleurs une autre qualité qu’il possède, il est rarement blessé. Avec ses 153 matchs au cours des deux dernières saisons, Domi a donc disputé 18 parties de plus que Pacioretty, 20 matchs de plus que Couture, et 23 de plus que Radulov. Toutefois, il a joué seulement 3 parties de plus que Laine et une seule de plus que Dubois. Sa production est donc très similaire à ces deux joueurs qui sont pourtant souvent cités parmi les joueurs que les partisans adoreraient voir être obtenus par Marc Bergevin.

L’intervention de Jonathan Drouin était véridique

Jonathan Drouin est un autre joueur qui est souvent critiqué par les partisans des Canadiens. Le natif de Sainte-Agathe n’est pas lui non plus un exemple de régularité. Il semblait toutefois avoir corrigé cette lacune la saison dernière avant d’être malheureusement blessé.

Drouin n’ a pas peur de dire ce qu’on appelle« les vraies affaires». Il l’a fait pour venir à la défense de Max Domi au cours de son tournoi de golf pour la Fondation du CHUM, au club Le Mirage qui a eu lieu mardi dernier.

Il a d’abord dit que ce n’était pas facile pour lui de jaser de la situation de son coéquipier en mentionnant qu’il était pris un peu entre deux feux. Il a tout de même débuté par mentionner que les partisans du CH devrait apprendre à se calmer:

Puis, il a étalé sa pensée en disant tout haut ce que de nombreuses personnes pensent tout bas, c’est-à-dire que les partisans du Tricolore ont la mémoire très courte et l’attitude extrêmement changeante. Ils doivent vraiment apprendre à être plus patients :

«C’est le marché montréalais encore une fois… Max a été notre meilleur joueur l’an passé avec 72 points. À un moment donné, il faudra que les gens de Montréal soient patients. Il y a quelques mois, les gens voulaient le signer à huit ans et neuf millions de dollars par année et là, tout d’un coup, tout le monde veut s’en débarrasser.»

Bien que cela a choqué de nombreux partisans, c’est bien dommage, mais le numéro 92 du Bleu-Blanc-Rouge a entièrement raison et ses propos ont beaucoup de sens.

Les marqueurs de 70 points sont une denrée rare

Échanger Domi n’est pas impossible. Cependant, s’en débarrasser littéralement serait une grave erreur. Des joueurs capables de produire 70 points dans une saison ne sont pas si nombreux dans la LNH.Seulement 17 joueurs ont produit 72 points et plus en 2019-20. Des gros noms comme Mitchell Marner (67), Alex Ovechkin (67 aussi), Sebastian Aho (66, lui qui était réclamé à corps et cris par les partisans montréalais), Blake Wheeler (65), Mark Stone (63), John Tavares (60), Matthew Barzal (60) et plusieurs autres, ne sont pas parvenus à le faire la saison dernière.

Chez le Canadien, le meilleur pointeur dut Tomas Tatar avec 61 points.La formation dirigée par Claude Julien manque cruellement de pouvoir offensif.Échanger un de ses joueurs les plus talentueux est donc un pensez-y-bien. Il faut s’assurer d’obtenir quelque chose qui va aider vraiment l’équipe en retour. Cela n’est pas aussi évident qu’il peut y apparaître à primes abords.

Une transaction Saad-Domi serait une erreur

Une de ces rumeurs impliquant Max Domi est venue enflammer le web vendredi dernier. Le site Habsolument Fan rapportait une rumeur vue sur rapporte le site Everyday Blackhawks. C’est l’analyste Pierre McGuire de NBC Sports qui mentionnait que Domi pourrait être échangé à Chicago. En retour, le Canadien mettrait la main sur l’énergique l’attaquant Brandon Saad.

Saad est âgé de 27 ans alors que Max Domi compte 25 printemps. Il possède un bon gabarit de 6 pieds et 1 pouce et 206 livres. Il va sans dire qu’il viendrait immédiatement grossir le Top-6 du Tricolore à l’attaque. La saison dernière il a obtenu une fiche de 21 buts et 12 passes pour un total de 33 points en 58 matchs. Il a dû s’absenter pour une période de trois semaines, en raison d’une blessure à la cheville droite. C’était sa plus longue absence en carrière, lui qui n’a jamais raté plus de  4 parties au cours d’une saison depuis son arrivée dans la LNH en 2011-12. L’ailier gauche américain a déjà connu une saison de 31 buts en 2015-16, alors qu’il portait les couleurs des Blue Jackets de Columbus. Cela représente son sommet en carrière. Il compte aussi 4 saisons de 20 buts ou plus en carrière. Il lui reste une dernière saison à écouler à son contrat lui rapportant 6 millions par année avant de devenir agent libre sans compensation. C’est environ le salaire que risque d’exiger Max Domi. Saad a connu de bonnes séries éliminatoires.En 9 matchs, il a terminé avec une fiche de 2 buts et 3 passes.
L’idée semble plausible puisque des rumeurs provenant de Chicago affirment depuis quelque temps que Saad pourrait effectivement être sur le marché. De plus, on sait que Marc Bergevin a de nombreux contacts dans l’organisation de Chicago et ce ne serait pas la première fois qu’il transigerait avec Stan Bowman.

Brandon Saad est le type de joueur que Marc Bergevin affectionne. C’est un guerrier. Un joueur d’expérience, possédant beaucoup de caractère qui n’a pas peur de se salir le nez, d’aller dans le trafic ou se positionner devant le filet. C’est un peu un genre de Brandan Gallagher.

Par contre, Saad n’a jamais dépassé les 53 points en carrière. Il apporterait de la hargne, mais le CH perdrait beaucoup de talent naturel s’il effectuait une transaction Domi Vs Saad. Il faudrait que Bergevin obtienne un petit quelque chose en plus, surtout que Saad pourrait devenir libre comme l’air après la saison 2020-21. Bien que l’auteur de ces lignes adore Brandon Saad, il ne croit pas que cette transaction serait bénéfique pour Montréal.

Voici la publication vue sur Everyday Blackhawks:

Regardez cette publication sur Instagram

Pierre McGuire has reported that the #Blackhawks are one of two strong landing spots for Montreal Canadiens pending RFA F Max Domi. McGuire states the return could include F Brandon Saad, who has one year left on his deal at $6M, with Domi looking at around the same price range (5-6M). Max Domi is a 25 year old, 5’ 10” center, so the forward is vastly approaching his prime years, and could fill the 2C or 3C role behind Jonathan Toews, or Kirby Dach, respectively. If the Blackhawks obtain his RFA rights and sign him to a multi-year deal, this would give the Blackhawks something they haven’t seen in a long time, even during the dynasty era, a strong lineup down the middle. It also would give the Blackhawks an opportunity to use Dylan Strome as a trade chip for other depth players, or a goaltender, in another trade. The Blackhawks last traded with Montreal in the 2019 offseason, a deal that brought Andrew Shaw back to Chicago. Thoughts?

Une publication partagée par Blackhawks News & Updates (@everydayblackhawks) le

À moins qu’il ait demandé de partir, Domi doit rester

Il reste un dernier point cependant. Si Max Domi a demandé lui-même à Marc Bergevin de l’échanger, alors il vaut effectivement mieux le faire. Un Max Domi malheureux risque de devenir un élément négatif dans l’équipe. Jusqu’ici, comme le mentionnait Jonathan Drouin, il ne s’est jamais plaint de son sort malgré son utilisation très restreinte. Il continue d’être enthousiaste et souriant. Cependant, cela ne sera pas éternel. Max Domi veut joueur et avoir un rôle important. Il pourrait effectivement être un excellent actif pour les Canadiens s’il accepte d’être utilisé comme ailier. Il risquerait d’atteindre à nouveau les 70 points en étant utilisé sur un trio avec Nick Suzuki et Jonathan Drouin. S’il accepte cela,  le Canadien ferait beaucoup mieux de le conserver que de s’en départir. Toutefois, s’il désire à tout prix quitter, Marc Bergevin se doit d’obtenir une très bonne valeur en retour. Un peu comme il l’a fait avec Max Pacioretty. L’ancien capitaine du Tricolore avait une bien meilleure valeur marchande que Max Domi, mais Bergevin doit s’assurer d’obtenir quand même quelque chose de très valable en retour de son numéro 13.

Sinon, il risque d’effectuer une transaction qui risque de venir le hanter pendant très longtemps !

Crédit photo : TVA Sports

À lire aussi sur le 7e match:

C’est exactement le genre de coup très dangereux que la ligue tente d’enrayer. Voyez le tout dans la vidéo du texte :

Ryan Reaves suspendu

Voici une analyse de Jake Allen et un comparatif avec les anciens gardiens réservistes du CH :

Jake Allen : un très bon coup de Marc Bergevin

Voici une erreur qui, dans la réalité auraient rendu les partisans du CH très heureux :

Rions un peu : Sportsnet fait de Nathan MacKinnon un joueur des Canadiens par erreur

Mots clés: , , , , , ,