Aller à…

Le 7e Matchsur Google+RSS Feed

Un record de la LNH pour le gardien Thatcher Demko des Canucks



Par Daniel Vanier

Décidément, le jeune gardien des Canucks de Vancouver, Thatcher Demko, prouve de splendide façon qu’il n’est pas du tout intimidé en séries éliminatoires.
Lors de la 5e partie de la série contre les Golden Knights de Vegas mardi dernier, le gardien de 24 ans avait été la grande vedette de la soirée. Demko, qui disputait alors son premier match éliminatoire dans la LNH, a stoppé 42 rondelles et a permis aux Canucks de remporter une victoire der 2 à 1. Il a fait encore mieux lors du 6e match de cette série hier soir, en effectuant 48 arrêts, dont plusieurs spectaculaires, pour blanchir la formation de Vegas. Ce faisant, Demko établissait un record de la Ligue Nationale.

En effet, c’est le plus grand nombre d’arrêts dans un blanchissage pour un match de la LNH en séries éliminatoires qui n’a pas nécessité de prolongation :

Il était aussi le premier gardien recrue à remporter ses 2 premières parties de séries éliminatoires, alors que son équipe faisait face à l’élimination, depuis Jacques Plante en 1953 :


Un blanchissage à son 2e match en carrière de séries éliminatoires avec un record de la LNH est une chose très rare. Ses coéquipiers se sont empressés de le féliciter pour cet immense exploit:

Le choix de 2e ronde des Canucks (36e au total) en 2014 a été un véritable mur. Voici une des nombreuses attaques qu’il a repoussé :

Bref, si les Canucks sont encore en vie ont effectué une belle remontée après avoir tiré de l’arrière 3-1 dans cette série, ils peuvent dire un immense merci à Thatcher Demko !
Crédit photo : NHL.com

À lire aussi sur le 7e match:

Voici une analyse de Jake Allen et un comparatif avec les anciens gardiens réservistes du CH :

Jake Allen : un très bon coup de Marc Bergevin

Voici une erreur qui, dans la réalité auraient rendu les partisans du CH très heureux :

Rions un peu : Sportsnet fait de Nathan MacKinnon un joueur des Canadiens par erreur

La dernière saison de l’attaquant suisse en a surpris plusieurs, pourtant, cela ne devrait pas être le cas :

Kevin Fiala: ”surprenamment” un attaquant élite

Mots clés: , , ,