Aller à…

Le 7e Matchsur Google+RSS Feed

VIDÉO : Une réaction spectaculaire de l’entraîneur du Lightning, Jon Cooper



Par Daniel Vanier

Le Lightning de Tampa Bay a remporté une victoire de 2 à 1 hier soir contre les Islanders pour porter son avance à 2-0 dans la série opposant les 2 équipes.

Cependant, cette victoire a été obtenue par un but in extrémis de Nikita Kucherov avec 8,8 secondes à faire en troisième période.

Une réaction spectaculaire de l’entraîneur du Lighning

Un but gagnant rempli toujours de joie les joueurs et les entraîneurs de l’équipe qui l’obtient. Ce fut le cas de l’entraîneur du Lightning, Jon Cooper , qui ne s’est pas gêné pour célébrer le but de son as marqueur.

Admirez la réaction de Cooper juste ici :

Voici ici le but de Kucherov. Vous pouvez-voir aussi à la fin de la vidéo l’état-major du Lightning célébrer :

Un commentaire rigolo de Cooper

L’entraîneur du Lightning a conservé son sens de l’humour.Lorsqu’interrogé par les journalistes sur sa réaction il a dit «Je crois que j’ai perdu connaissance»:

Habituellement, les entraîneurs tentent de demeurer le plus stoïques possible après un but vainqueur, histoire de ne pas fouetter leurs adversaires. Disons que ce ne fut pas le cas de Jon Cooper hier.

C’est cependant parfois difficile de retenir sa joie et on peut comprendre Cooper de s’être un peu emporté.

Sa réaction est du bonbon et nous a fait sourire et nous avions envie de la partager pour vous faire sourire un peu à votre tour !

Crédit photo : NHL.com

À lire aussi sur le 7e match:

Voici une analyse détaillée du cas de Max Domi qui démontre que se départir de l’attaquant n’est pas vraiment une bonne chose pour Marc Bergevin :

Voici pourquoi échanger Max Domi n’est pas une bonne idée pour le Canadien

C’est exactement le genre de coup très dangereux que la ligue tente d’enrayer. Voyez le tout dans la vidéo du texte :

Ryan Reaves suspendu

Voici une analyse de Jake Allen et un comparatif avec les anciens gardiens réservistes du CH :

Jake Allen : un très bon coup de Marc Bergevin

Mots clés: , , ,