Aller à…

Le 7e Matchsur Google+RSS Feed

Formation du CH-Match Canadiens vs Maple Leafs


Par Gabriel Asselin

Le Canadien a dominé les Flyers de Philadelphie jeudi, en route vers le premier tour du chapeau en carrière de Brendan Gallagher et une victoire de 5 à 1. Le Tricolore entamera ce soir la portion la plus névralgique de son calendrier, alors qu’il disputera sept de ses huit prochains matchs sur les patinoires adverses. Cette séquence débutera par un arrêt à Toronto pour y affronter les Maple Leafs.

L’alignement partant

À l’attaque !

Aucun changement ne sera apporté du côté de l’attaque. Charles Hudon et Nicolas Deslauriers seront laissés de côté.

Défendons-nous ! :

Du côté de la défensive, Christian Folin sera à nouveau laissé de côté.

Arrêt-Stop, on ne passe pas ! :

Carey Price sera à son poste et Antti Niemi le secondera.

Formation projetée pour le match de ce soir :

Les trois clés du match :

1- Attention à …
Auston Matthews !

Depuis la dernière rencontre entre les deux équipes le 9 février, les Maple Leafs n’ont remporté que deux de leurs six matchs, dont des défaites de 4 à 1 à New York, contre les Rangers, et de 2 à 0 en Arizona. Dans ces six joutes, un seul joueur des Maple Leafs est parvenu à conserver une moyenne supérieure à un point par match et il s’agit d’Auston Matthews. Au cours des deux dernières semaines, la jeune sensation torontoise a enregistré quatre buts et autant de mentions d’aide pour huit points, connaissant deux matchs de trois points consécutifs contre l’Avalanche du Colorado et les Golden Knights de Las Vegas. Les hommes de Claude Julien devront l’avoir à l’œil ce soir.

2- Éviter de tirer de l’arrière !

Si le Tricolore souhaite l’emporter ce soir, il ne devra surtout pas tirer de l’arrière à un moment ou à un autre de la rencontre, ou ses chances de l’emporter seront plutôt faible. En effet, les hommes de Mike Babcock présentent un dossier de 26-5-1, soit le quatrième meilleur rendement du circuit Bettman, lorsqu’ils inscrivent le premier but de la rencontre. La situation est encore plus catégorique lorsqu’ils mènent après vingt et quarante minutes de jeu. Leurs fiches respectives de 21-2-0 et 28-0-0 sont les meilleures du circuit Bettman si on exclut les Kings de Los Angeles qui ont un dossier de neuf victoires en autant de matchs en menant après le premier engagement.

3- Jouer pendant 60 minutes !

Les statistiques des Maple Leafs lorsqu’ils tirent de l’arrière sont loin d’être éloquentes. Les hommes de Mike Babcock font parti des trois formations du circuit Bettman qui n’ont qu’une seule victoire en tirant de l’arrière après quarante minutes de jeu – aucune équipe n’a aucune victoire – et ils ont un taux de réussite de 0,357 lorsqu’ils concèdent le premier but, ce qui les classent en milieu de peloton. Cependant, les Maple Leafs se classent au quatrième échelon, derrière les Flames, le Lightning et l’Avalanche, pour les buts inscrits au cours des quarante dernières minutes de jeu. Même si le Canadien parvient à inscrire le premier but et à détenir une avance après le premier vingt, il devra pas s’asseoir sur ses lauriers ou il risque d’en payer le prix.

En suivant ces trois clés, le Canadien pourrait signer une troisième victoire de suite !

Crédit photo : NHL.com (4 fois)

À lire aussi sur le 7e Match

Max Domi est sur le point de réaliser tout un exploit :

Max Domi pourrait égaliser un exploit de Jean Béliveau et Maurice Richard

Le Québec domine aux Jeux du Canada !

Deux médailles d’or pour Équipe Québec aux Jeux du Canada !

Les Stars vont chercher du renfort en défensive :

Les Devils et les Stars procèdent à une transaction

Mots clés: , ,