Aller à…

Le 7e Matchsur Google+RSS Feed

Formation du CH-Match Canadiens vs Red Wings


Par Gabriel Asselin

Le Canadien a subi un troisième revers en autant de matchs cette saison contre les Devils du New Jersey lundi. Il aura l’occasion de se reprendre ce soir alors qu’il rendra visite à une autre équipe de bas de classement, les Red Wings de Detroit.

L’alignement partant

À l’attaque !

Dale Weise effectuera un retour au jeu au détriment de Matthew Peca. Charles Hudon, Nicolas Deslauriers et Jordan Weal seront également laissés de côté.

Défendons-nous ! :

Du côté de la défensive, Christian Folin disputera son premier match avec le Canadien, tandis que Mike Reilly sera laissé de côté.

Arrêt-Stop, on ne passe pas ! :

Carey Price sera à son poste et Antti Niemi le secondera.

Formation projetée pour le match de ce soir :

Les trois clés du match :

1- Attention à …
Dylan Larkin !

L’attaque des Red Wings repose essentiellement sur les épaules d’un seul joueur, soit Dylan Larkin. Le joueur de centre américain de 22 ans revendique 26 buts et 35 mentions d’aide pour 61 points en 62 joutes depuis le début de la présente campagne. À titre de comparatif, le deuxième pointeur de l’équipe est Andreas Athanasiou avec 39 points. Larkin est également très constant depuis le début de la saison, maintenant une moyenne d’environ un point par match à chaque mois cette saison. À cet égard, Larkin a récolté cinq buts et huit mentions d’aide en onze joutes durant le mois de février et le Tricolore devra le surveiller de près ce soir.

2- Capitaliser en deuxième période !

Lors de la rencontre de lundi, le Canadien a contrôlé la rondelle pendant une forte majorité de la deuxième période, mais la couverture étanche des Devils en territoire défensif ont forcé les hommes de Claude Julien à jouer en périphérie, limitant ainsi grandement les occasions de marquer du Tricolore. La situation devra être différente ce soir et plusieurs statistiques révèlent les difficultés au deuxième vingt des Red Wings. En effet, les hommes de Jeff Blashill montrent un différentiel de buts de -26 en deuxième période, soit le pire du circuit Bettman. Ils sont également la pire équipe de la LNH avec 81 buts accordés lors de la période médiane, à égalité avec les Sénateurs d’Ottawa, qui ont cependant joué un match de moins. Le Tricolore se devra de connaître une bonne deuxième période s’il souhaite l’emporter.

3- Ne jamais baisser les bras !

La plupart des équipes de la LNH ont des bonnes fiches lorsqu’elles ouvrent le pointage ou qu’elle ont les devants après vingt minutes de jeu, mais ce n’est pas le cas des Red Wings. En effet, la formation du Michigan possède le 27e taux de réussite lorsqu’elle inscrit le premier le but de la rencontre, soit 0,520 ou un dossier de 13-8-4. Pire encore, les hommes de Jeff Blashill sont la pire équipe du circuit Bettman lorsqu’elle a les devants après vingt minutes de jeu. La concession n’a remporté que 9 de ses 22 matchs lorsqu’elle s’est retrouvée dans une telle situation. Le Canadien ne devra pas baisser les bras advenant un mauvais début de match.

En suivant ces trois clés, le Canadien pourrait renouer avec la victoire !

Crédit photo : NHL.com (3 fois) et The Hockey News

À lire aussi sur le 7e Match

Marc Bergevin procède à une transaction :

TRANSACTION : Le Canadien échange Michael Chaput

Les Sénateurs poursuivent leur reconstruction :

L’inaction de Marc Bergevin : une très bonne chose !

Voici un bel exemple de persévérance :

Vincent Senez-Allaire: talentueux, dangereux et honnête

Mots clés: , ,